Guerre ouverte à la guerre et à l’exploitation

ALGER : Conférence internationale contre la guerre et l’exploitation

Pour une « solidarité ouvrière internationale agissante »

Les travaux de la 8ème Conférence internationale ouverte contre la guerre et l’exploitation ont eu lieu, les 27, 28 et 29 novembre 2010, en Algérie, en présence de 400 participants, dont 230 étrangers venus d’une soixantaine de pays.

Cette conférence de trois jours organisée par l’Entente internationale des travailleurs, L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le Parti des travailleurs, dédiée au thème de la guerre et l’exploitation, a été animée par les représentants d’organisations politiques et syndicales venus des différents pays du monde, notamment africains, de l’Amérique du Sud, de l’Europe et de l’Asie.

Les travaux de la conférence se sont poursuivis en plénière et ont été sanctionnés par l’Appel d’Alger contre la guerre et l’exploitation.

A quelques jours de l’appel à mobilisation lancé au peuple et aux travailleurs guadeloupéens pour le 14 décembre, deux représentants du mouvement social et syndical de la colonie française, Raymond GAMA (Mouvman Nonm) et Charly LENDO (UGTG) sont revenu sur les luttes menées ces dernières années en Guadeloupe et dans la Caraïbe.

Les participants aux débats de la 8ème Conférence mondiale ouverte contre la guerre et l’exploitation ont plaidé pour l’instauration d’une solidarité syndicale internationale afin de faire face aux effets de la crise économique mondiale sur les travailleurs.

Nour Mohamed, membre de la Ligue de gauche en Afghanistan, a souligné le besoin « pressant » des travailleurs afghans d’un soutien de la part du mouvement syndical international, relevant que la guerre tragique « imposée au peuple afghan », avec son cortège de misère et de destructions, « n’a épargné ni les femmes, ni les enfants ».

« Les événements tragiques en Afghanistan ont fait 100.000 morts, des milliers de chômeurs et entraîné l’augmentation du nombre de drogués, même parmi les enfants », a-t-il affirmé. « L’Afghanistan compte 160.000 enfants drogués. 30% des enfants sont privés d’école et 35% n’ont pas accès à la santé », a-t-il ajouté. Pour M. Nour, la mise en place d’un comité international de solidarité avec le peuple afghan est indispensable.

Mme Hachemi Settaoui, membre du Syndicat des travailleurs du secteur de l’électricité à Bassorah en Irak, a soulevé, de son côté, la question de « l’absence » de libertés syndicales en Irak, malgré, a-t-elle dit, le départ du régime baâthiste qui avait instauré une situation de « déni de droits syndicaux aux travailleurs irakiens ». Elle a appelé, à cet égard, à un soutien des organisations syndicales mondiales pour promouvoir le « droit des travailleurs irakiens à s’organiser et à se défendre ».

M. Filina Sir, responsable d’une organisation syndicale haïtienne, a déploré, pour sa part, la situation « dramatique » du peuple de Haïti, en butte à la misère et aux maladies.
Selon lui, la présence d’unités militaires étrangères sous couverture de l’Onu est une « colonisation » qui empêche ce pays, a-t-il dit, de s’affranchir de la tutelle étrangère. « Cette occupation sert les puissances impérialistes et leurs intérêts », a-t-il estimé, ajoutant que « la situation prévalant en Haïti ne cesse de s’aggraver ».

Maisael Palma, syndicaliste mexicain, s’est dit très préoccupé par les récentes mesures gouvernementales prises dans son pays dans les domaines de l’agriculture et de l’industrie, estimant que ces mesures risquent de provoquer la « destruction » de ces secteurs.
Il a également évoqué « la volonté du gouvernement mexicain de privatiser des grands centres touristiques ».

M. Jean Marcone, secrétaire national du Parti ouvrier indépendant de France, est revenu, quant à lui, sur le mouvement social ayant accompagné l’adoption en France de la nouvelle loi sur le régime des retraites. Il a relevé, dans ce cadre, que les partis de gauche en France ont adopté une démarche basée sur les « amendements » au lieu, a-t-il dit, de prendre en charge les revendications de millions de manifestants qui rejetaient cette nouvelle loi.

0 vote
Mis en ligne par La rédaction
 9/12/2010

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 24 articles référencés

الثورة الشعبية عشية الذكرى الثانية لاندلاعها La Révolution populaire à la veille de son 2e (...)

  27/01 | إنّ الانخراط ضمن إستراتيجية النظام هو خطأ الذي لا ينبغي ارتكابه. لقد رسمت الثورة الشعبية طريقها (مسارها)المتمثل في تحقيق هدف وحيد ألا وهو إحداث تغيير جذري (...)

Un an de prison requis contre Mohamed Lamine Moussaoui

  27/01 | Le parquet du tribunal correctionnel d’Annaba a requis, avant-hier, une peine d’une année de prison ferme à l’encontre du journaliste du (...)

Retard dans la délivrance d’actes d’urbanisme

  27/01 | La préparation des dossiers de demande des actes d'urbanisme a été au centre des débats d'une journée d'étude organisée, lundi (...)

3 ans de prison ferme requis contre un manifestant

  27/01 | Le procureur de la République près le tribunal de Tizi Ouzou a requis, hier, 3 ans de prison ferme et 40 000 DA d’amende à l’encontre du (...)

5 décès et 243 nouveaux cas

  27/01 | Deux cent quarante-trois nouveaux cas de Covid-19, 193 guérisons et 5 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie, a (...)

Nekkaz transféré à la prison d’El-Bayadh

  27/01 | Quelques jours après avoir été visé par une seconde affaire, Rachid Nekaz, en prison depuis plus d’une année, a été transféré du pénitencier (...)

Plus de 1 000 milliards de dinars de recouvrements fiscaux en 2020

  27/01 | Les recouvrements fiscaux réalisés par les douanes algériennes ont atteint 1 035 milliards de dinars en 2020 contre 1 097 milliards de (...)

“Il n’existe aucune politique digitale transversale”

  27/01 | La digitalisation de l’économie algérienne nécessite la mise “sous réseau” de l’ensemble du pays. Pour Farid Farah, cette opération ne pourra (...)

Suspension aujourd’hui de l’AEP

  27/01 | La Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (Seaal) a annoncé, hier, dans un communiqué, une suspension de l’alimentation en eau (...)

740 millions de dinars à recouvrer

  27/01 | Une campagne de sensibilisation est menée par l’Algérienne des eaux (ADE) de Bouira en vue de recouvrer ses créances auprès de ses clients, (...)

Décès du moudjahid Mohamed Guentari

  27/01 | Le moudjahid Dr Mohamed Guentari est décédé hier à Oran à l’âge de 79 ans et sera inhumé dans l'après-midi au cimetière d'Aïn (...)

La numérisation comme remède à la bureaucratie

  27/01 | “C’est trop contraignant et décourageant pour grand nombre de personnes tentées par l’aventure entrepreneuriale et ça ne peut pas durer”, a (...)

Les articles 6

IMG: France-Algérie : Fausse guerre et fausse paix, qu'on célèbre aujourd'hui Le cinquantième anniversaire des accords d’Evian laisse sans voix. Ci-dessous, un communiqué du MRAP évoque le nécessaire travail des historiens ayant à revenir (...)
IMG: Naissance du Collectif des journalistes algériens autonomes (COJAA) Le collectif des journalistes autonomes (COJAA) est né. Dans son premier communiqué ce collectif réclame la levée de l’état d’urgence, l’ouverture des champs (...)
IMG: État de droit, gouvernance, démocratie : les enjeux actuel en Algérie Formation : Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme. État de droit, gouvernance, démocratie : les enjeux actuel en Algérie. Le 6 Janvier 2011 à (...)
IMG: Relaxe envers les deux ouvriers non-jeuneurs Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme COMMUNIQUE. Ce matin 05 Octobre 2010, le tribunal correctionnel de Ain el Hammam à rendu une décision (...)
IMG: Conjugaison d'efforts des régimes maghrébins contre les militants des droits de l'Homme La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) dénonce les pressions exercées sur les militants des droits de l’homme dans les pays du (...)
IMG: Procès pour non respect de la contrainte du jeûne La ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) apprend qu’un procès est engagé contre des citoyens devant le tribunal correctionnel de Aïn El (...)
 Izuba | 2002 · 2021