« C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule... »

Aujourd’hui, on tue à Kinshasa

Appel au Président Macron

Aujourd’hui, dimanche 21 janvier 2018, on tue à Kinshasa.

C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime de Joseph Kabila prolongé au-delà de son deuxième mandat sans même un simulacre d’élection.

Rappelons, Monsieur le Président, que cette répression intervient moins d’un an après l’ouverture, en juillet, d’un centre de formation pour les hauts gradés de l’armée rdcongolaise, formation aux techniques de contre-insurrection assurée par des instructeurs français.

Depuis plusieurs années, dans ce pays ravagé par la misère, on a pu voir l’action délétère du général Baillaud, instrumentalisant diverses milices et bandes armées à seule fin de déstabilisation, ceci prenant des proportions effrayantes, d’abord au Kivu, et maintenant au Kasaï, où les sbires de Kabila ne reculent devant aucun des sales procédés de la « guerre révolutionnaire » chère à l’armée française depuis les années 50.

Nous demandons ici solennellement le rappel du général Baillaud, ainsi que la fermeture immédiate de cette école militaire criminelle ouverte à Kinshasa sous votre responsabilité.

Nous dénonçons aussi le fait que la France – et l’Espagne – aient osé bloquer toute protestation européenne, de même que la France paralyse l’ONU sur ce dossier depuis bien longtemps.

Nous demandons que la France renonce à sa fonction de « penholder » au Conseil de sécurité, et rappelle au besoin son ambassadeur auprès de cet organisme, afin de permettre à la communauté internationale de regarder la situation plus impartialement.

La Nuit rwandaise
L’Agence d’information

Que se passe-t’il au Congo RDC ?

21 janvier 2018 - Depuis hier, l’armée congolaise (FARDC) et la Police Nationale Congolaise (PNC) militarisent Kinshasa avec barrages et percées dans les quartiers, arrestations de jeunes et rackets. La PNC a néanmoins dû retirer les barrières après plusieurs incidents.

Ce matin 21 janvier, des marches de citoyen ont été attaquées par des tirs de gaz lacrymogènes et à balles réelles. La Place ONC, point de chute des marches, est occupée par les Forces de sécurité. Les manifestants quittent les artères principales et défilent dans les artères secondaires. La participation des gens est massive.

A partir de 13h30 les manifestants ont érigé des premiers barrages de pierres pour se protéger. La voiture de l’opposant Félix Tshisekedi (fils de feu Etienne Tshisekedi, ancien leader de l’UDPS) a été atteinte par des tirs.

A 13h50, l’AFP et l’ONU parlent de 5 morts et 33 blessés.

A 14h, alors que 100 personnes, dont des prêtres et des curés, sont arrêtées à la paroisse Saint Christophe par la Garde républicaine (bérets rouges, la milice privée de Kabila), les tirs à balles réelles s’intensifient. La PNC semblerait débordée.

Des manifestations sont également réprimées à Bukavu et à Kisangani.

A la Cathédrale de Kinshasa, 2000 personnes sont encerclées par FARDC et PNC.

A 16 heures, on déplorait entre 4 et 5 morts.

Thérèse Kapangala, une jeune fille de 16 ans, est décédée après un tir de rafales d’une « auto-mitrailleuse » visant l’entrée de l’église Saint-François-de-Salles à Kitambo.

Internet, comme les principaux réseaux de téléphonie mobile, sont coupés. Appels et SMS ne passent plus.

1500 personnes se sont réfugiés dans les installations de la MONUSCO à Kingabwa mais une unité, dirigée par un Général Pakistanais, s’est retirée de ses positions. D’autres unités de la MONUSCO arrivent sur les lieux bien après les tirs à balles réelles de la police et de l’armée qui ont donc déjà fait de nombreuses victime. De nombreuses personnes essaient néanmoins de se mettre à l’abri dans leurs installations.

L’Agence d’information
21 janvier 2018 - à 17 heures

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 190 articles référencés

Kasaï oriental : une diarrhée d’origine inconnue tue des prisonniers à Mbuji-Mayi

  19/01 | Depuis quelques jours, une diarrhée d’origine inconnue sévit dans la prison centrale de Mbuji-Mayi, communément appelé “Mu Tshimanu”. Elle (...)

Kinshasa : l’Église du pasteur Ngoy Mulunda saccagée

  19/01 | Le temple qui abrite l’église du pasteur Ngoy Mulunda à Kinshasa, a été complètement saccagé par des personnes inconnues ce mardi après-midi, (...)

Côte d’Ivoire : Kakou Guikahué libéré et mis sous contrôle judiciaire (avocat)

  19/01 | En détention depuis novembre 2020, Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, (...)

L’UJPLA crée le Grand Prix Patrice Lumumba de la liberté de la presse en Afrique

  19/01 | L'Union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA), a annoncé mardi la création du Grand prix Patrice Lumumba de la (...)

Ituri : 13 miliciens de la coalition CODECO/ALC, FRPI et FPIC tués

  19/01 | Les forces armées de la République Démocratique du Congo(FARDC) annoncent avoir neutralisés 13 miliciens CODECO, FRPI et FPIC dans la (...)

Nouvelle majorité parlementaire : l’informateur Bahati démarre officiellement son travail ce (...)

  19/01 | Face à la presse ce mardi 19 janvier 2021, l’informateur Modeste Bahati Lukwebo a annoncé le début officiel de son travail d’identification (...)

L’union sacrée : « aucun rond n’est sorti pour l’informateur » (Modeste Bahati)

  19/01 | Le très honorable sénateur Modeste Bahati Lukwebo a rejeté les allégations selon lesquelles le gouvernement de la République aurait (...)

Modeste Bahati entame ses audiences publiques avec les chefs des regroupements (...)

  19/01 | Les audiences de consultations des partis, regroupements et personnalités politiques pour l’identification de la majoritaire (...)

Covid-19 : l’Afrique à l’heure des stratégies vaccinales

  19/01 | En Afrique, le choix des stratégies de vaccination contre le nouveau coronavirus diffère d'un pays à un autre.La théorie de (...)

Covid-19 : une peur bleue du vaccin en Afrique

  19/01 | Le continent noir bruisse de rumeurs sur la prétendue dangerosité des vaccins mis sur le marché mondial créant une paranoïa. Eclairage.Un (...)

Sénégal : promulgation de la loi sur l’état d’urgence

  19/01 | Le président de la République Macky Sall a promulgué ce mardi 19 janvier, la loi modifiant l'état d'urgence et l'état de (...)

Malawi : appel au volontariat contre le coronavirus

  19/01 | Les médecins du Malawi ont demandé, ce mardi, le recrutement de volontaires pour renforcer le personnel de santé pour contenir la flambée (...)

Les articles 58

IMG: Quels langues et langages pour écrire l'Afrique d'aujourd'hui ? Autour de la pensée de Ngugi wa Thiong’o. Quels langues et langages pour écrire l’Afrique d’aujourd’hui ? Politique linguistique, traduction et adaptation. (...)
IMG: RDC : Beni, le mur de la peur et de l'omerta se brise Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. (...)
IMG: RDC : Le carnage et la révolte Au troisième jour de mobilisation de la population, à Kinshasa et dans l’Est du pays, contre une loi qui permet au chef de l’Etat de rester au pouvoir au-delà (...)
« La police tire à balles réelles sur tous ceux qui sont descendus dans la rue. Les événements prennent la tournure d’une insurrection populaire. » « La police (...)
IMG: Ouganda : M23 - Tentatives échouées de rapatriement forcé Une violation du droit international Malgré l’intervention musclée des forces ougandaises dans le camp militaire de Bihanga, les jeunes militaires de (...)
IMG: RDC : « que l'armée française range enfin les machettes... » - L'Agence d'information Dans un discours devant la population le président Joseph Kabila a promis la défaite prochaine de la rébellion ougandaise, ADF, désignée par le gouvernement (...)
 Izuba | 2002 · 2021