Du 11 novembre au 31 décembre 2011

Expo Photo : Damas avant la révolution

Photographies d’Aurélie Lecarpentier Aalek

Vernissage le 18 novembre de 18h à 20h30

Lieu : iReMMO 5/7
rue Basse des Carmes 75005 Paris (Maubert Mutualité)

Sur fond d’actualité, ce travail photographique d’Aurélie Lecarpentier Aalek, nous invite à découvrir les rues, l’activité et la vie quotidienne de Damas.

Arrivée en Syrie le 19 janvier 2011, Ben Ali a fui son pays et quitté le pouvoir depuis à peine cinq jours. Deux mois après elle ne pourra plus sortir son appareil photo dans les rues. C’est à la mi-mars que s’arrêtent les images de cette exposition, Damas avant la révolution.

Quand elle a commencé à parcourir la ville et à découvrir ce pays aussi complexe qu’accueillant, elle fut frappée par l’absence générale de gêne, à la vue de son objectif. Les gens n’y faisaient pas attention, voire ils lui demandaient de les photographier. Elle a pu s’approcher, ils se sont approchés.

Ne plus pouvoir sortir avec son appareil photo fut comme un couperet. Ne pas pouvoir aller photographier, aussi, la colère, les affrontements, la répression et la résistance, fut une réalité à laquelle elle a été confrontée.

Sa démarche est artistique plus que journalistique. La ligne directrice de son travail est cependant guidée par la volonté d’aller à l’encontre des idées reçues, de montrer des images positives, de faire des photos pour favoriser la connaissance, qui pour elle, rime avec confiance et respect.

A la sortie des Beaux Arts, Aurélie Lecarpentier Aalek s’est spécialisée dans la photo. Depuis une quinzaine d’années, un objectif autour du cou, elle arpente les rues, se fond dans les manifs, va à la rencontre des sans papiers, pour dernièrement décider de s’envoler pour le Liban puis la Syrie d’où elle nous rapporte aujourd’hui son regard.


Adresse :

iReMMO 5/7

rue Basse des Carmes 75005 Paris (Maubert Mutualité)

Tel : 01 43 29 05 65

0 vote
Mis en ligne par Thomas T.
 13/11/2011

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

Seif Eddine Nechi « On a défriché, on s’est exercé, maintenant il faut produire (...)

14/01 | Seif Eddine Nechi est l’un des auteurs les plus prometteurs de la nouvelle génération de bédéastes tunisiens. Son travail a été récompensé (...)

À Tunis, les bédéastes planchent sur l’avenir.

14/01 | La bande dessinée tunisienne foisonne depuis la révolution de 2011, qui fête son dixième anniversaire en ce mois de janvier. Tour d’horizon (...)

La sape ou les enjeux de la reconnaissance d’une contre-culture

11/01 | Se « saper » désigne le fait de se vêtir avec élégance. Les Congolais en ont fait l’acronyme d’un véritable mouvement culturel, la Sape, ou « (...)

Hella Feki : « Écrire, c’était aussi geler toutes ces petites coupures de presse que j’avais (...)

30/12 | Il y a dix ans déjà, la Tunisie s’embrasait faisant écho à l’immolation du jeune Mohamed Bouazizi, jeune marchand de fruits de 26 ans. Dix (...)

La masterclass de Souleymane Cissé à Dakar

29/12 | Lors du festival Dakar court le 11 décembre 2020, Souleymane Cissé a répondu aux questions d’Aboubacar Demba Cissokho et d’Augustin Diomaye (...)

Purple hibiscus, by Chimamanda Ngozi Adichie

28/12 | In her first novel, Chimamanda Ngozi Adichie takes us through the life of a well-off Christian family in the midst of Nigeria’s (...)

L’hibiscus pourpre, de Chimamanda Ngozi Adichie

28/12 | Yacine Simporé analyse L’Hibiscus Pourpre, le premier roman de l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie. Elle met ici en lumière le (...)

Dakar court 2020 : audaces du court métrage

21/12 | Du 7 au 12 décembre 2020 s’est déroulée la 3ème édition du festival Dakar court, qui s’affirme comme un rendez-vous professionnel d’envergure (...)

Créer son jardin créole : le lieu et l’identité dans “Là où les chiens aboient par la queue”, (...)

17/12 | Yacine Simporé analyse les liens entre les lieux et les identités dans le roman « Là où les chiens aboient par la queue » d’Estelle-Sarah (...)

Vibrancy Of Silence expliqué par Marthe Djilo Kamga

17/12 | La réalisatrice du film Vibrancy of Silence : À Discussion With My Sisters s’explique sur son travail consacré aux créatrices africaines, (...)

Afropolitaine, de Soraya Milla et Aline Angelo Milla

15/12 | Entièrement autoproduite par le couple mère/fille Soraya Milla et Aline Angelo Milla, la web série Afropolitaine a débarqué sur Youtube en (...)

Les liens sacrés, de Manu Key

3/12 | Comment convaincre un lecteur d’ouvrir Les Liens Sacrés, une autobiographie signée Manu Key ? Si le mec (ou la meuf hein) est buté au rap (...)

Sites Web 8

African-paris.com

Galerie d'Art Premier - Paris Galerie L'Oeil et la Main, située à Paris, essentiellement consacrée aux arts premiers. 41 rue de Verneuil à Paris (derrière le musée (...)

Florence Béal-Nénakwé

Florence Béal-Nénakwé : Artiste peintre Camerounaise.

Maroc Infos Arts

Maroc Infos Arts Toute l'actualité des arts plastiques au Maroc

Les articles 24

IMG: Sculpture monumentale à Villa Janna : projet final en octobre 2014 Villa Janna est un lieu d’exception entièrement construit en terre crue, dans le respect de l’environnement et des traditions marocaines. A 20 minutes de la (...)
IMG: Laeïla Adjovi - pour une mémoire tatouée de l'Afrique ancestrale En marge du festival Jawhara, Laeïla Adjovi expose ses photographies à la galerie Chaïbia Talal de la Cité portugaise à El Jadida du 7 au 30 Août (...)
IMG: Ivry : exposition des « Hommes debout » (photos) LES HOMMES DEBOUT XXe Commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, organisée par la Ville d’Ivry-sur-Seine et les associations Appui Rwanda et Ibuka. Du 7 (...)
IMG: « Les hommes debout » à Ivry-sur-Seine LES HOMMES DEBOUT XXe Commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, organisée par la Ville d’Ivry-sur-Seine et les associations Appui Rwanda et Ibuka. Du 7 (...)
IMG: Rwanda - Des hommes debout, à Bègles : « Oublier, c'est disparaître » A l’approche du 20ème anniversaire du génocide des Tutsi, la commune de Bègles, à l’initiative de son maire, Noël Mamère, inaugure le 30 novembre à 11 heures, à la (...)
IMG: Mohammed Berrada : « Rapt de voix », des évènements qui secouent le monde arabe L’Institut Français d’El Jadida organise une exposition de l’artiste peintre marocain Mohammed Barrada dans sa Galerie d’art, du 12 avril au 9 mai (...)
 Izuba | 2002 · 2021