« le déficit économique, social et culturel a atteint son apogée »

MAROC : Le Mouvement 20 février célèbre son premier anniversaire

M20 - Les choses sûres et sérieuses ont commencé

Le Mouvement du 20 février vient de fêter dimanche dernier son premier anniversaire dans différentes villes marocaines, une continuité qui ce veut incontournable dans le champ politique marocain.

Des manifestations des jeunes marocains dans plus de 30 villes au Maroc et à l’étranger pour montrer que le Printemps marocain est loin d’être achevé, et que les réformes étatiques à savoir une nouvelle Constitution en juillet dernier, suivie de législatives anticipées avec une victoire en novembre des islamistes modérés du parti Justice et Développement (PJD), ne sont pas convaincantes pour une jeunesse revendiquant plus de démocratie, plus de liberté, plus de dignité et surtout la fin de la corruption.

Depuis sa naissance le 20 février 2011 dans la foulée des mouvements contestataires de la jeunesse arabe appelés « Printemps arabe », le Mouvement du 20 février, appelé M20, a relancé le processus des réformes au Maroc par le biais des manifestations des jeunes tous les dimanches de chaque mois (exempté le mois de Ramadan) montrant de la sorte l’ampleur de ce mouvement contestataire dans le champ politique marocain, le premier de genre au Maroc.

Ceci dit, les émeutes pacifiques et sanglantes qu’ont connues durant cette année les villes et les compagnes marocaines sont « l’œuvre » directe ou soufflée du M20, ce qui évoque sans contestation l’enracinement du mouvement dans les couches sociales défavorisées.

Dans un pays où le déficit économique, social et culturel a atteint son apogée, et « le développement » de la crise est en constante croissance, l’Etat marocain est en face d’un adversaire politique de taille, incontournable et redoutable car il « travaille » dans la marge du champ politique marocain, et qui puise sa puissance dans la masse populaire, le mouvement avait déjà appelé au boycott des dernières élections et du référendum constitutionnel.

Entre réforme et changement, la marge de manœuvres est très restreinte, pour ne pas dire impossible.

Devant cet état de crise politique, prochaine ou future, réalité que les décideurs ne veulent pas admettre, l’Etat marocain va-t-il faire appel à la violence ? Ou bien, va-t-il gérer la crise d’une manière « makhzénienne » ?

Les choses sûres et sérieuses ont commencé.

La stabilité ainsi que la pérennité de l’Etat marocain dépendent de la manière de gérer cette crise politique au Maroc, et dans le cas échant « le chaos » attend tous le monde.

0 vote
Mis en ligne par Abdelali Najah
 21/02/2012

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 16 articles référencés

À LIRE ! Le Maroc et le détournement du thème des droits humains : à propos d’un « rapport » (...)

  25/09 | Date de publication sur Tlaxcala : 25/09/2020 Original: Marruecos y la utilización torticera de los DD.HH.: sobre un “informe” infame Par (...)

Le Casa Fashion Show passe au format annuel

  25/09 | Parce qu’une crise est l’occasion de se remettre en question, se réiventer, mes équipes et moi-même avons fait le choix de retravailler le (...)

Le Marocain Zakaria El Hamel parmi les lauréats 2019 du Prix du Public pour la (...)

  25/09 | Le Marocain Zakaria El Hamel a été choisi parmi les lauréats 2019 du Prix du Public pour la Paix, créé par un réseau de volontaires lors du (...)

Managem (société cotée) tire bien profit du cours de l’or

  25/09 | Managem a réalisé au cours du premier semestre 2020 un résultat net part du Groupe de 98 millions de dirhams (MDH), en hausse de 237 MDH (...)

La ville de Marrakech investit 12 MDH pour améliorer son offre de santé

  25/09 | Le Conseil communal de la ville de Marrakech, réuni jeudi en session extraordinaire, a approuvé à l’unanimité de ses membres, deux accords (...)

26 MMDH de crédits additionnels distribués par Attijariwafa bank depuis le début de la crise du (...)

  25/09 | Attijariwafa bank a réalisé au cours du premier semestre 2020, un produit net bancaire (PNB) de 12,4 milliards de dirhams (MMDH), en (...)

L’AMEE passe sous la tutelle de Moulay Hafid Elalamy

  25/09 | Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret n° 2.20.393 modifiant le décret n° 2.10.320 portant application de la Loi n° 16.09 (...)

Le Maroc modifie son code de commerce pour faire face aux incidents de paiement

  25/09 | Le Conseil de gouvernement a approuvé le projet de loi n° 39.20 portant modification de l’article 314 de la loi n° 15.95 relative au code (...)

Dislog Group annonce une nouvelle acquisition au Maroc, la Tunisie nouveau terrain de chasse de (...)

  25/09 | Dislog Group est fier d’annoncer l’acquisition d’actifs dans l’usine de papiers mouchoirs de FHH au Maroc, située sur un terrain de 24 000 (...)

Important : Le “NetRoadshow” de Benchaâboun séduit 197 investisseurs, 1 MM€ récoltés pour le (...)

  25/09 | Le Royaume du Maroc a émis, ce jeudi, un emprunt obligataire sur le marché financier international de 1 milliard d’euros (MM€) en deux (...)

Le détail des outils juridiques et institutionnels mis en place par le Maroc contre le (...)

  25/09 | Le Maroc a mis en place, depuis plus d’une décennie, de nombreux outils juridiques et institutionnels contre le blanchiment de capitaux (...)

A Calais, les associations contraintes de ruser pour livrer des repas aux migrants

  24/09 | sam. 19 sept. 2020 Édition du soir 19 septembre 2020 Par Nejma Brahim L’arrêté préfectoral venu interdire la distribution de repas aux (...)

Sites Web 19

AMDH

ASSOCIATION MAROCAINE DES DROITS HUMAINS « Un mouvement des droits humains et démocratique puissant pour une constitution démocratique, l’Etat de droit et une société de dignité et de citoyenneté » Mot (...)

Aufait (Maroc)

Aufait : L'actualités Maroc

AuFaitMaroc.com

Le quotidien Aufait Maroc en PDF aufaitmaroc.com

Aujourd'hui

Aujourd'hui Maroc

Bled.ma

Bled.ma Le portail des Marocains résidents à l'étranger.

Les articles 24

IMG: Sculpture monumentale à Villa Janna : projet final en octobre 2014 Villa Janna est un lieu d’exception entièrement construit en terre crue, dans le respect de l’environnement et des traditions marocaines. A 20 minutes de la (...)
IMG: Abdelmajid Benjelloun, partagé entre histoire, surréalisme et aphorisme « La pierre prospère dans l’infini : elle n’a pas besoin de bouger ». Abdelmajid Benjelloun, né à Fès le 17 novembre 1944, est un écrivain, poète et historien (...)
IMG: Maroc : Marianne Aya Omac chante et enchante les Nuits de Ramadan La chanteuse française Marianne Aya Omac a animé une soirée musicale au Park Mohamed V à El Jadida le 23 juillet 2013.
Le Forum des Alternatives Maroc « FMAS » lance un cycle d’assises régionales et nationale sous le thème « Le mouvement associatif à la lumière des nouvelles (...)
IMG: Michael Barry : « Visions d'Averroès » à El Jadida Le Consulat des Etats-Unis à Casablanca et la Direction Régionale du Ministère de la Culture ont organisé une conférence sous le thème « Visions d’Averroès » (...)
IMG: El Jadida : « Je me souviens », une création inédite L’Institut Français du Maroc a organisé un concert intitulé « Je me souviens » au théâtre Afifi à El Jadida le 15 mars 2013. Ont assisté à cette création inédite (...)
 Izuba | 2002 · 2020