Rwanda 1959-1962: La révolution manquée

7.00 TTC

Anthologie Volume 2 – Rwanda 1959-1962: La révolution manquée. « Révolution sociale », « Révolution assistée », par la tutelle coloniale ? Comment nommer et analyser les bouleversements politiques qui ont marqué l’histoire du Rwanda entre 1950 et 1962. Cette décennie tumultueuse est à bien des égards unique dans l’histoire du XXe siècle.

Fait unique, la « Révolution rwandaise » fut une révolution soutenue par le pouvoir clérical catholique et par la puissance colonisatrice.
L’histoire qui mène au génocide ne peut être intelligible sans comprendre les ressorts et les conséquences des événements de la décennie qui a précédé l’indépendance du Rwanda.

En stock

UGS : REV-MUG03 Catégories : , , Étiquettes : , , ,

Description

Rwanda 1959-1962: La révolution manquée (anthologie Volume 2)

« Révolution sociale », « Révolution assistée », par la tutelle coloniale ? Comment nommer et analyser les bouleversements politiques qui ont marqué l’histoire du Rwanda entre 1950 et 1962. Cette décennie
tumultueuse est à bien des égards unique dans l’histoire du XXe siècle. Fait unique, la « Révolution rwandaise » fut une révolution soutenue par le pouvoir clérical catholique et par la puissance colonisatrice.
L’histoire qui mène au génocide ne peut être intelligible sans comprendre les ressorts et les conséquences des événements de la décennie qui a précédé l’indépendance du Rwanda.
Témoin des événements alors qu’il était adolescent, Antoine Mugesera a sans cesse remis sur le métier sa réflexion sur cette période.

La réunion de l’ensemble de ses textes sur le sujet renouvelle la perspective sur une Révolution manquée mais dont les effets sont toujours à l’œuvre aujourd’hui.

Ancien sénateur et ancien président de l’association Ibuka, plate-forme des associations de rescapé-e-s du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994, Antoine Mugesera a mené plusieurs recherches portant sur les discriminations et les violences faites aux Tutsi, dont il fut un témoin occulaire.

____

L’auteur

Ancien sénateur et ancien président de l’association Ibuka, plate-forme des associations de rescapé-e-s du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994, Antoine Mugesera a mené plusieurs recherches portant sur les discriminations et les violences faites aux Tutsi, dont il fut un témoin occulaire. Economiste et analyste politique, collaborateur régulier depuis les années 1970 des revues Dialogue, La Relève et Trafipro – Le coopérateur, Antoine Mugesera rejoint le FPR en exil au début des années 1990. 
Il est l’auteur de Les conditions de vie des Tutsi au Rwanda de 1959 à 1990, et Rwanda 1896 – 1959 : La destruction d’une nation aux éditions Izuba. L’ensemble de ses écrits démontre la constance de son indépendance d’esprit, de sa rigueur d’analyse et de son sens de la pédagogie, non dénué d’humour subtil.

Fiche technique

Titre: Rwanda 1959-1962: La révolution manquée (Anthologie Volume 2)
Auteur : Antoine Mugesera
Collection: Essai
Rayon : Sc. Politique (2070), 
Histoire africaine (2110)
Sortie : Juin 2018
310 pages
 | 103,3 x 185 mm
Prix : 7 €
EAN : 9782954357980

Informations complémentaires

Poids 0.350 kg
Dimensions 2.5 × 10.3 × 18.5 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Rwanda 1959-1962: La révolution manquée”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez peut-être aussi…

L’auteur

Antoine Mugesera

Auteur, économiste, analyste politique

Economiste et analyste politique, collaborateur régulier depuis les années 1970 des revues Dialogue, La Relève et Trafipro – Le coopérateur, Antoine Mugesera rejoint le FPR en exil au début des années 1990.

Depuis 1994 il a été président de l’association Ibuka, a exercé un mandat de sénateur et fait partie de l’équipe de rédaction de la nouvelle revue Dialogue.
Il est l’auteur de La vie des Batutsi du Rwanda sous la première et deuxième république, 1959-1990, aux Editions rwandaises, en 2004.

L’ensemble de ses écrits démontre la constance de son indépendance d’esprit, de sa rigueur d’analyse et de son sens de la pédagogie, non dénué d’humour subtil.

Antoine Mugesera à Paris – Memorial de la Shoah (24juin2018)

Antoine Mugesera sera à Paris le 24 juin 2018 où il interviendra lors de la conférence "Transmission et reconstruction", dans le cadre de la 24e commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda. Son dernier livre, le second volume de son antholgie, vient de paraître ce...

Extraits

Anthologie Volume 2 – Rwanda 1959-1962: La révolution manquée : « Révolution sociale », « Révolution assistée », par la tutelle coloniale ? Comment nommer et analyser les bouleversements politiques qui ont marqué l’histoire du Rwanda entre 1950 et 1962. Cette décennie tumultueuse est à bien des égards unique dans l’histoire du XXe siècle.

Fait unique, la « Révolution rwandaise » fut une révolution soutenue par le pouvoir clérical catholique et par la puissance colonisatrice.
L’histoire qui mène au génocide ne peut être intelligible sans comprendre les ressorts et les conséquences des événements de la décennie qui a précédé l’indépendance du Rwanda.


Table des matières

Du Règne de Rudahigwa à l’émergence d’une société éclatée – 5

De la Révolution rwandaise piégée dans l’ethnisme :
Une approche analytique et critique – 103

Des forces et faiblesses des partis politiques – 141

Des festivités de l’indépendance au cauchemar du génocide – 223

Une Révolution manquée – 245


Extrait

(…) Le décor est désormais mis en place. Le pouvoir colonial vient de changer son personnel d’appui comme on change de costumes usagés : on se débarrasse de ce qui a cessé de servir. Un personnel auxiliaire tutsi est remplacé par un autre, hutu cette fois-ci, mais l’ensemble du système reste sous tutelle et sous contrôle colonial.

On peut désormais s’acheminer vers une « indépendance piégée » (Faustin Kagame). Piégée dans un racisme de ressentiment érigé en mode de gouvernement. Piégée parce qu’aucun problème en réalité n’aura été résolu. Au contraire, l’abcès n’avait pas été crevé. Une nouvelle classe, cette fois-ci socialement hutu certes, s’arrogeant à son tour le monopole du pouvoir, avait pris la place de l’ancienne fraction dirigeante tutsi tant décriée par ses nouveaux successeurs. Mais le monopole restait, toujours ethniquement orienté. L’ethnisme aussi.

Les assurances données dans les discours des leaders ci-haut cités se révéleront n’être que de la pure fumée. L’avènement d’une ère de liberté et d’égalité n’aura pas eu lieu mais plutôt celle de l’impunité.

À la place du mérite tant vanté s’installera celle de l’équilibre et du déni de droits et de libertés. La démocratie du Parmehutu, tant invoquée, se sera embourbée dans l’ethnisme du « peuple majoritaire ». Elle était mort-née. Et l’Indépendance n’aura été que pure formalité.

Au colonialisme avait succédé le néocolonialisme, au racisme colonial l’ethnisme postcolonial et aux soi-disant serfs de l’ubuhake venaient de succéder « les valets » du néo-colonialisme occidental comme disaient alors les vrais révolutionnaires à l’époque.

(…)

Actualité

Antoine Mugesera à Paris – Memorial de la Shoah (24juin2018)

Antoine Mugesera sera à Paris le 24 juin 2018 où il interviendra lors de la conférence "Transmission et reconstruction", dans le cadre de la 24e commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda. Son dernier livre, le second volume de son antholgie, vient de paraître ce...

Fiche technique

Titre: Rwanda 1959-1962: La révolution manquée (Anthologie Volume 2)
Auteur : Antoine Mugesera
Collection: Essai
Rayon : Sc. Politique (2070), 
Histoire africaine (2110)
Sortie : Juin 2018
310 pages
 | 103,3 x 185 mm
Prix : 7 €
EAN : 9782954357980

Soutenez Izuba

Izuba est une maison d'édition associative (loi 1901), sans but lucratif. Vous pouvez nous aider à publier des témoignages et oeuvres de rescapé-e-s et des travaux et réflexions sur l'Afrique et l'Afrique des Grands-Lacs en achetant nos livres ou en faisant un don.