Ue interview de Karirima Ngarambe Aimable publiée sur Igihe le 24 avril 2015

 

Pourquoi écrire ?


 

eugenie_mukumugema_bruxelles

A travers mon livre, je retrace le parcours de ma vie en mettant à jour les embûches multiples qui furent mon quotidien depuis 1973 jusqu’au 22 février 1994, jour où la machine exterminatrice du « hutu power » m’a engloutie dans ses tentacules mortifères pour m’anéantir.

J’encourage les autres rescapés du génocide des Tutsis rwandais à en faire autant, afin d’éviter de s’isoler, de s’enfermer avec le risque de mourir étouffé par la douleur et d’emporter les preuves de cette monstruosité du génocide dont le nombre des victimes terrifie : d’avril à juillet 1994, dix mille Tutsi furent exterminés par jour, et donc un million de Tutsi, selon les estimations actuelles ! Combien de 1959 jusqu’en 1994 ?

J’invite tous les Rwandais et chaque témoin de la tragédie des Tutsi Rwandais, à livrer leur témoignage pour que la justice puisse avoir les preuves suffisantes afin de juger les coupables et ainsi permettre aux générations actuelles et futures du Rwanda et du monde entier de ne plus souffrir du génocide.

 

Lire la suite de l’interview de Karirima Ngarambe Aimable sur Igihe


Voir la fiche de présentation du livre: “Une vie au Rwanda” d’Eugéni Mukamugema