Rencontre-débat sur les enjeux et les formes possibles de la lutte contre la négation du génocide des Tutsi,

avec Josias Semujanga, Jean-Luc Galabert et Jean Mukimbiri,
co-directeurs et auteurs de l’ouvrage collectif Faire face au négationnisme du génocide des tutsi du Rwanda paru aux éditions Izuba.

Jeudi 3 juillet à 18 heures
au Fusion (chez Fanny), Rue du Sceptre 59 1050 IXELLES.

Faire face au négationnisme du génocide des TutsiPrésentation

Le génocide et sa négation sont structurellement liés.

Avant d’être accompli, le projet génocidaire est dissimulé ; pendant son accomplissement, la réalité de l’extermination est démentie ; après avoir été perpétré, la nature même du génocide est déniée.

Après le génocide des Arméniens, des juifs et des Tziganes, celui des Tutsi du Rwanda confirme cette règle.
Pour parer à l’inflation des tentatives falsificatrices des nouveaux assassins de la mémoire, Josias Semujanga et Jean-Luc Galabert ont fait appel aux plus éminents experts du négationnisme du dernier génocide du XXe siècle.

Leurs contributions permettent d’en comprendre les différentes facettes : sa genèse, ses procédés, ses motivations, ses déclinaisons, ses médias, ses conséquences, ses acteurs et ses relais.

Faire face au négationnisme du génocide des Tutsi du Rwanda est un antidote au poison de la négation.

%d blogueurs aiment cette page :