Implication française dans le génocide

France-Rwanda : 22 ans après, 22 officiers français mis en accusation

Des responsables militaires français mis en accusation

22 ans après, 22 inculpés. 22 officiers français.

Pourraient s’y ajouter les ambassadeurs de France successifs, Martres et Marlaud, en place avant et pendant le génocide, également mis en cause par la CNLG.

Les responsables politiques encore vivants (tous sauf Mitterrand) sont pour l’heure épargnés. L’un d’entre eux, Alain Juppé, alors ministre des affaires étrangères. Un autre : Nicolas Sarkozy, ministre du Budget. L’un aura assuré la diplomatie, l’autre les finances du génocide. Deux fonctions principales.

Parmi les militaires, les responsables principaux sont également identifiés : l’amiral Lanxade, chef d’état-major des armées, et le général Quesnot, chef d’état major particulier de Mitterrand.

Sont également identifiés les officiers en charge de la direction des opérations sur le terrain, comme Grégoire de Saint-Quentin, responsable au camp de Kanombe – d’où sont partis les missiles sur l’avion d’Habyarimana, déclencheurs du génocide –, ou le lieutenant-colonel Jean-Jacques Maurin, véritable patron de l’armée rwandaise dont il « conseillait » le chef d’état major.

Il reste à la justice d’établir si ces messieurs sont bien restés là tout le long du génocide, et leurs éventuelles responsabilités directes dans des massacres comme celui du 13 mai à Bisesero où plus de 50 000 Tutsi ont été exterminés, principalement à l’arme lourde – des armes tenues par des militaires blancs francophones ou français selon de très nombreux témoignages, mercenaires ou pas, mais bel et bien engagés dans le contexte du soutien français au camp génocidaire.

Il reste à déterminer ce que faisait également Paul Barril, envoyé spécial du président Mitterrand, que ce soit dans l’affaire de l’attentat ou lors du massacre de Bissessero. Et mettre à plat « toute la vérité, toute », ainsi que la réclamait il y a des années Sharon Courtoux, de l’association Survie, regardant en face l’envoyé spécial du ministre de Sarkozy, Bernard Kouchner, lequel apportait une gerbe enrobée de tricolore à la cérémonie annuelle de mémoire du génocide se tenant à Paris dans le deuxième sous-sol d’une église du XIIème arrondissement.

« Toute la vérité » qui reste à assumer.

D’ores et déjà, sans attendre que soient condamnés, éventuellement par contumace, les génocidaires français, la République s’honorerait à reconnaître le principe des réparations dues aux rescapés qui attendent depuis trop longtemps dans un extrême dénuement – rescapés dont il faut bien dire qu’ils n’auront que très mal été pris en charge par l’Etat rwandais lequel pourrait aussi, tardivement il est vrai, reconnaître les torts de l’Etat rwandais, certes d’un précédent régime mais bien prédécesseur de l’actuel, comme Jacques Chirac pouvait reconnaître les torts de l’Etat français dans la rafle du Vel d’hiv, un demi-siècle après.

L’heure de la justice a sonné.

0 vote
Mis en ligne par Michel Sitbon
 3/11/2016

Vos commentaires

Un génocide français ?

Les implications françaises dans le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994. Ce dossier reprend le titre du livre de Mehdi Ba, Rwanda, Un génocide français, paru en 1997 chez L’Esprit Frappeur.

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 1 article référencé

« La Traversée », de Patrick de Saint-Exupéry, est une précieuse épopée et une redoutable (...)

6/03 | Une épopée d’abord, que le digital et les affres des confinements ont rendu rare : aller voir par soi-même, se rendre sur place, explorer (...)

Comment rétablir l’honneur de la France après que plusieurs de ses dirigeants aient soutenu les (...)

27/02 | La révélation du rôle clé joué par Hubert Védrine et Alain Juppé dans la fuite des génocidaires du Rwanda nécessite de revenir sur cet épisode (...)

Hubert Védrine et Alain Juppé ont aidé en 1994 les organisateurs du génocide contre les Tutsi à (...)

19/02 | Avec l’accord de son auteur, je publie en accès libre l’article de Fabrice Arfi qui prouve la responsabilité d’Hubert Védrine et d’Alain (...)

Écrivez à votre député(e) pour que vos impôts ne servent plus à étouffer le débat sur le soutien (...)

14/02 | Prenez 5 minutes pour empêcher que vos impôts ne soient utilisés pour soutenir une affaire indécente, l’acharnement judiciaire financé par (...)

Rwanda : Patrick de Saint-Exupéry a gagné son procès, donc le ministère des Armées va financer une (...)

13/02 | J’avais rappelé dans un article récent que Patrick de Saint-Exupéry était harcelé judiciairement pour avoir osé écrire sur l’affaire du (...)

Pourquoi Hubert Védrine a aidé les génocidaires du Rwanda à s’enfuir ?

6/02 | Dans cette lamentable affaire du soutien français aux génocidaires du Rwanda, il est encore un épisode qui implique directement l’ancien (...)

Créer de la proximité en distanciel, pour manager sans (trop de) distance

3/02 | Avec le développement du télétravail dans des proportions que nous avions d’autant moins envisagées qu’elles nous ont été imposées par des (...)

Le poignard oublié de Jean-Marie Le Pen

28/01 | « C’est un couteau des Jeunesses hitlériennes, celui de Jean-Marie Le Pen … il vient de faire torturer Ahmed Moulay devant ses enfants, (...)

Archives sur le génocide contre les Tutsi : qu’a découvert François Graner ?

22/01 | François Graner est un physicien, un directeur de recherche, un chercheur dans l’âme, qui s’est toujours intéressé à la question de (...)

L’affaire du soutien français aux génocidaires rwandais, une vidéo pour comprendre et ne pas (...)

16/01 | Plutôt que de vous infliger la lecture fastidieuse de cette « affaire du soutien aux génocidaires rwandais », décidé par l’Elysée au nom de (...)

Coup de projecteur sur Agathe Kanziga

6/11 | Agathe Kanziga, veuve de l'ancien président rwandais Habyarimana, vient d'être mise sous statut de témoin assisté dans la plainte (...)

Rwanda : non-lieu confirmé pour l'enquête hors normes sur l'attentat du 6 avril (...)

3/07 | La cour d'appel de Paris vient de confirmer la décision de non lieu dans l'enquête sur l'attentat du 6 avril 1994 contre (...)

Sites Web 12

Commission d'Enquête Citoyenne

La CEC, Commission d'Enquête Citoyenne sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda « L'horreur qui nous prend au visage » L'État français et le génocide au Rwanda coordonné par Laure (...)

Contre Viols Rwanda

Solidarité avec les femmes tutsies qui ont porté plainte pour viol contre des membres de l’armée française

Expo CEC

Expo CEC Rwanda Petite exposition pédagogique sur la Commission d'Enquête Citoyenne pour la vérité sur l'implication française dans le génocide des Tutsi En image, une synthèse des travaux de la CEC, (...)

France Génocide Tutsi

Base de données sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi Un site de Jacques Morel FgtDb comme France Genocide Tutsi Database est une base de données relative au rôle de la France dans le (...)
France Rwanda Génocide
Les buts de l'association FRG-EJR : Étudier et mettre en oeuvre tous les moyens de poursuivre devant les justices françaises, étrangères ou internationales, les personnes non rwandaises et (...)

Génocide contre les Tutsi : la vérité maintenant

Il y a vingt ans a eu lieu le Génocide contre les Tutsi au Rwanda. Jusqu’à aujourd’hui une partie de la classe politique française continue d’obstruer l’éclatement de la vérité concernant la (...)

Les articles 114

IMG: Félicien Kabuga, l'un des principaux accusés du génocide rwandais, arrêté en France Félicien Kabuga arrêté en France. L’« architecte » financier du génocide perpétré contre les Tutsi était l’un des fugitifs les plus recherchés au monde depuis vingt (...)
IMG: Soigner l'image des « troupes coloniales » françaises « Bien des indicateurs montrent que les Français ne se sont jamais vu proposer autant d’espace médiatique consacré aux questions militaires depuis la (...)
IMG: La catastrophe rwandaise Plus de vingt-cinq ans depuis la catastrophe. Il y a un quart de siècle, le génocide des Tutsi sonnait le glas d’une humanité optimiste. Srebrenica, en Bosnie, (...)
IMG: Rouen, base arrière des extrémistes rwandais Rouen et la Seine-Maritime, discrètes bases arrière des extrémistes rwandais ces vingt dernières années. Un article de Theo Englebert pour le site Le Poulpe, (...)
IMG: L'innommable Voilà dix ans que tous les ans paraît cette revue consacrée à l’implication française dans le génocide des Tutsi en 1994, en hommage au travail de Jean-Paul (...)
Il y a dix ans disparaissait Jean-Paul Gouteux, et nous prenions la décision de prolonger son œuvre en reprenant le titre de son livre majeur, la Nuit (...)
 Izuba | 2002 · 2021