Photographie et Vidéo

Gabriel Veyre : « dans l’intimité du Maroc »

Une dimension visuelle sur le Maroc d’antan

Gabriel Veyre a exposé sa collection photographique et filmique à la Galerie A. Khatibi (Citerne portugaise) à la Cité portugaise d’El Jadida du 8 au 22 août 2012.

Cette collection intitulée « Dans l’intimité du Maroc », et composée de photographies et de films inédits et réalisés dans le Maroc entre 1901 et 1936 par Gabriel Veyre, est produite par l’Institut français du Maroc dans le cadre de la saison culturelle France-Maroc en partenariat avec la galerie Lumière des Roses, le Musée Nicéphore Niépce et les Editions Malika. Une dimension visuelle digne d’un grand ethnographe comme Michaux-Bellaire et une documentation riche en informations détaillées à la manière de Jacques Berque sur le fin fond d’un Maroc à l’aube du XXème siècle.

La collection Gabriel Veyre : une exposition plurielle

Cette exposition présente une soixantaine de grandes diapositives, des autochromes (le premier procédé industriel de photographie en couleurs mis en point par les Frères Lumière en 1905) exposés en transparence dans des boites lumineuses accrochées aux cimaises. Ces autochromes qui ont été réalisés entre 1934-1935, marquent les contours d’un Maroc traditionnel par le biais des paysages nocturnes, des villes impériales et des portraits des « Indigènes ».

Un film muet de 60 minutes signé Gabriel Veyre en 1934-1935, trace un panorama exhaustif de différentes villes, lieux et scènes de la vie quotidienne marocaine ; un des premiers films couleurs réalisés au Maroc en 16 mm.

Des photographies réalisées avec un stéréoscope (également exposé), permettant de voir la projection en relief grâce à des lunettes adaptées, sont dédiées à la vie de Gabriel Veyre, à la vie à la cour chérifienne en 1901, et aux séquences importantes et marquantes de la vie quotidienne dans les médinas de Fès et Marrakech.

D’autres petits films, les premiers tournés à Marrakech au Maroc en 1901 par Gabriel Veyre, le cinématographe des Frères Lumière.

Gabriel Veyre : un photographe insolite

En 1896, Gabriel Veyre à l’âge de 25 ans parcourt déjà le monde pour le compte des frères Lumière, inventeurs du cinématographe et de la photographie des couleurs, afin de faire savoir et promouvoir leur nouvelle invention à travers le monde. En 1901, un poste d’enseignant de photographie pour le compte du jeune sultan du Maroc, Moulay Abd el Aziz, lui a été proposé, une mission qu’il accepte sans hésitation.

Dans le livre « Le Maroc de Gabriel Veyre, 1901-1936 » ( Kubik Editions), ses auteurs Philippe Jacquier, Marion Pranal et Farid Abdelouahab ont décrit avec justesse le parcours de Gabriel Veyre de la sorte :

« A 30 ans, Gabriel Veyre abandonne son métier d’opérateur du cinématographe pour les frères Lumière et part au Maroc initier le jeune sultan Moulay Abd el-Aziz aux mystères de la chambre noire. Témoin privilégié de la vie animée de la cour, Gabriel Veyre photographie sans relâche l’intimité du palais, mais aussi les scènes de la vie quotidienne dans les ruelles de Marrakech.

Il trouve dans les paysages de l’Atlas et du littoral, dans l’architecture des villes et des villages, une source inépuisable d’inspiration. Jusqu’à sa mort, en 1936, il va dresser un portrait unique du Maroc du début du XXe siècle, un Maroc poétique et légendaire, vibrant de luminosité. »

Reste à signaler que cette collection a été inaugurée à Casablanca dans le nouveau musée de la Fondation Abderrahman Slaoui et a fait le tour de différentes villes marocaines à savoir Tanger, Rabat, Mekhnès, Oujda, Marrakech, Safi et bien entendu la ville d’El Jadida.

GABRIEL VEYRE

1er février 1871

Naissance à Septème (Isère)

1895

Diplôme de pharmacien à l’Université de Lyon

1896

Embauché par les Frères Lumière en qualité d’opérateur du cinématographe

1896-1897

1er voyage comme opérateur Lumière : Mexique, Cuba, Colombie, Venezuela, Panama

1898-1899

2ème voyage : Canada, Japon, Chine, Indochine

1899

Mission photographique en Indochine

1900

Présentation à l’Exposition Universelle de Paris des photographies et films réalisés en Indochine

1901-1907

Photographe et cinéaste du Sultan du Maroc Moulay Abd el Aziz

Réalise les premières photographies autochromes au Maroc

Correspondant pour le journal « L’Illustration »

1905

Publie un livre « Dans l’intimité du Sultan »

1908-1934

S’installe à Casablanca où il multiplie les activités : création d’usines (minoterie, scierie mécanique, briqueterie...), importation des premières voitures, installation d’une station de T.S.F., création d’une ferme pilote dans sa propriété de Dar Bou Azza (élevage scientifique d’autruches et de moutons Astrakan)

1935

Réalise un reportage photographique autochrome à travers le Maroc

1936

Meurt à Casablanca

0 vote
Mis en ligne par Abdelali Najah
 27/08/2012

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 1 article référencé

Khal Torabully : Ghat et Morne les chronotopes de l’esclavage et de l’engagisme à (...)

  10/05 | À l’occasion de la journée du patrimoine mondial de l’Afrique, le 5 mai 2021, l’écrivain mauricien Khal Torabully a choisi de s’exprimer sur (...)

Circulation immatérielle des films. Les défis.

30/04 | Enregistrée le 24 janvier 2021 depuis le studio du festival des films d’Afrique d’Apt (France) en ligne, cette table-ronde, dont le sujet (...)

Première sélection du prix littéraire Kourouma dévoilée

28/04 | Ce 28 avril, le jury du prix Ahmadou Kourouma, du nom de l’écrivain ivoirien disparu en 2003, a dévoilé sa sélection 2021. Le prix 2020 (...)

Noire précieuse : le récit d’une transfuge de classe

21/04 | Premier roman d’Asya Djoulaït publié aux éditions Gallimard dans la collection Continents noirs, Noire précieuse, sorti en mars 2020, (...)

Néhémy Pierre-Dahomey livre des Combats pour la littérature et pour l’histoire

19/04 | L’histoire, même dans ses proportions les plus insaisissables, est toujours ce qui arrive aux individus, dans leur intimité et leur (...)

Un soleil à coudre dans la grande nuit

18/04 | Premier roman du poète haïtien Jean D’Amérique, Soleil à coudre est publié en mars 2021 chez Actes Sud. Fleur à la beauté dramatique, ce (...)

Jean D’Amérique : « Reconquérir la vie par le prisme de la poésie »

18/04 | Depuis septembre 2020, l’écrivain haïtien Jean d’Amérique nous fait cadeau de sa créativité débordante en publiant trois ouvrages. Le recueil (...)

Madagascar : un livre pour comprendre l’histoire de la Grande Ile

13/04 | L’ouvrage collectif coordonné par Sylvain Urfer permet de vulgariser l’histoire de la construction de la nation malgache. Il est édité (...)

Ntarabana : entretien avec François Woukoache

10/04 | Lors de la 18ème édition du Festival des films d’Afrique en pays d’Apt (en ligne covid-19 oblige), une soirée était consacrée le 27 janvier (...)

Que nous disent-elles, que nous dites-vous, femmes cinéastes d’Afrique ?

7/04 | Cette table ronde a été enregistrée le 23 janvier 2021 depuis le studio du 18ème festival des films d’Afrique d’Apt (France), qui fut (...)

Décès de Djibril Tamsir Niane : DTN, La Bibliothèque sauvée des flammes !

6/04 | Le journaliste et écrivain Cheick Oumar Kanté livre ici un hommage à l’historien guinéen Djibril Tamsir Niane, mort à l’âge de 89 ans le 8 (...)

3 questions à … Praktika, producteur et DJ

3/04 | Sorti ce 2 avril, Benkadi est le premier album de Jérôme Fourqueray, alias Praktika, sorti sur le label Blanc Manioc. Un label avec (...)

Sites Web 8

African-paris.com

Galerie d'Art Premier - Paris Galerie L'Oeil et la Main, située à Paris, essentiellement consacrée aux arts premiers. 41 rue de Verneuil à Paris (derrière le musée (...)
Bruce Clarke
Bruce Clarke - artiste plasticien "Après des études aux Beaux-Arts à Leeds University, Grande-Bretagne, s'installe en France. Son travail plastique traite de l'histoire contemporaine, de l'écriture (...)

Florence Béal-Nénakwé

Florence Béal-Nénakwé : Artiste peintre Camerounaise.

Maroc Infos Arts

Maroc Infos Arts Toute l'actualité des arts plastiques au Maroc

Les articles 24

IMG: Sculpture monumentale à Villa Janna : projet final en octobre 2014 Villa Janna est un lieu d’exception entièrement construit en terre crue, dans le respect de l’environnement et des traditions marocaines. A 20 minutes de la (...)
IMG: Laeïla Adjovi - pour une mémoire tatouée de l'Afrique ancestrale En marge du festival Jawhara, Laeïla Adjovi expose ses photographies à la galerie Chaïbia Talal de la Cité portugaise à El Jadida du 7 au 30 Août (...)
IMG: Ivry : exposition des « Hommes debout » (photos) LES HOMMES DEBOUT XXe Commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, organisée par la Ville d’Ivry-sur-Seine et les associations Appui Rwanda et Ibuka. Du 7 (...)
IMG: « Les hommes debout » à Ivry-sur-Seine LES HOMMES DEBOUT XXe Commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, organisée par la Ville d’Ivry-sur-Seine et les associations Appui Rwanda et Ibuka. Du 7 (...)
IMG: Rwanda - Des hommes debout, à Bègles : « Oublier, c'est disparaître » A l’approche du 20ème anniversaire du génocide des Tutsi, la commune de Bègles, à l’initiative de son maire, Noël Mamère, inaugure le 30 novembre à 11 heures, à la (...)
IMG: Mohammed Berrada : « Rapt de voix », des évènements qui secouent le monde arabe L’Institut Français d’El Jadida organise une exposition de l’artiste peintre marocain Mohammed Barrada dans sa Galerie d’art, du 12 avril au 9 mai (...)
 Izuba | 2002 · 2021