Communiqué de l’association Mémorial98

Génocide des Tutsi : pour une reconnaissance des responsabilités françaises

« faire la lumière sur les complicités d’autorités françaises dans la préparation du génocide et sa mise en œuvre »

À la veille du 19e anniversaire du début du génocide des Tutsi au Rwanda, le 6 avril 1994, un événement judiciaire d’importance vient de se produire, suite au long combat des réscapés et des associations.

Un membre de l’armée rwandaise de l’époque, Pascal Simbikangwa, devrait être le premier Rwandais poursuivi en France pour son rôle présumé dans le génocide de 1994, après avoir été interpellé à Mayotte.

Comme le Parquet l’avait fait il y a quelques semaines, les juges d’instruction du Tribunal de grande instance de Paris (TGI) ont décidé de renvoyer cet ancien militaire rwandais devant la cour d’assises pour « complicité de génocide » et de crimes contre l’humanité. Sur la vingtaine de plaintes déposées à Paris par le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR), c’est la première fois qu’un dossier va aussi loin.

Alain Gauthier, Président du Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR), a déclaré : « Les choses bougent véritablement et j’espère qu’on va aller dans un avenir proche vers d’autres procès. Le génocide des Tutsis a été perpétré, il y a bientôt vingt ans et jusqu’à maintenant la France n’avait jugé personne. Il est urgent vraiment que non seulement ce premier procès ait lieu mais que beaucoup d’autres procès suivent aussi rapidement parce que le temps raisonnable est déjà dépassé depuis tellement longtemps. »

A l’approche du 20e anniversaire de ce génocide qui vit la mort de 800 000 personnes massacrées sans que les gouvernements ni l’ONU n’interviennent, il faut faire la lumière sur les complicités d’autorités françaises dans la préparation du génocide et sa mise en œuvre. Alors que les manipulations judiciaires à caractère négationniste ont été balayées (Rwanda : une claque aux négationnistes [LDH Toulon]) François Hollande et le gouvernement doivent assumer le passé trouble de la France au Rwanda. Il serait insupportable de devoir attendre une reconnaissance pendant 51 ans comme pour le massacre des Algériens à Paris du 17 Octobre 1961.

Nous soutenons toutes les initiatives qui vont dans le sens de cette reconnaissance, comme celle du collectif citoyen.

Nous appelons comme chaque année à rejoindre les commémorations du génocide organisées à l’initiative de l’association Ibuka France dans plusieurs villes : Montpellier, Paris, Lille, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, Rennes, Cluny, Lyon, Dieulefit, Rouen ...

On notera cette année une concomitance des dates avec la journée de commémoration des morts de la Shoah pendant laquelle aura lieu notamment la traditionnelle lecture des noms des déportés dans l’enceinte du Mémorial de la Shoah à Paris du dimanche 7 avril 2013 à 19h30 au lundi 8 avril à 18h.

Un colloque international co-organisé avec le Mémorial de la Shoah sur le thème : « Le génocide des Tutsi au Rwanda. 1993 : Que savait-on un an avant le génocide ? » aura lieu dimanche 26 mai 2013, de 9h30 à 18h00,
dans ce même Mémorial, 17 Rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris, Métro Pont Marie (ligne 7) ou Saint Paul (ligne 1)

Mémorial98

• Le programme des commémorations françaises est disponible sur Izuba


MEMORIAL 98

L’association MEMORIAL 98, qui combat contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l’affaire Dreyfus.
Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l’affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s’opposant à la propagande nationaliste et antisémite. Le site de l’association en est l’expression dans le combat contre tous les négationnismes.

0 vote
Mis en ligne par La rédaction
 6/04/2013

Vos commentaires

Un génocide français ?

Les implications françaises dans le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994. Ce dossier reprend le titre du livre de Mehdi Ba, Rwanda, Un génocide français, paru en 1997 chez L’Esprit Frappeur.

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 2 articles référencés

Rwanda, 27° commémoration du génocide contre les Tutsi, une lueur dans la nuit

9/04 | Nous étions un peu effrayés que ces 27° commémorations ne soient qu’une répétition des précédentes, je me souviens en particulier des 25° que (...)

Le rapport Duclert : pour quoi faire ?

7/04 | « Cet étrange objet "politico-académique" semble servir avant tout un rapprochement diplomatique de la France avec le Rwanda, (...)

Rwanda, Rapport Duclert, et ensuite ?

3/04 | Je suis stupéfait parce que nous avons enfin de la lumière après un tunnel de 27 années de déni et de mensonges. Je suis ému parce que le (...)

France-Rwanda, ombres et lumières du rapport Duclert

27/03 | Le rapport de la commission Duclert, remis le 26 mars 2021 au chef de l’Etat, souligne la responsabilité accablante de la France et de (...)

Décryptage du rapport Duclert : une analyse superficielle qui exonère à tort l'État (...)

27/03 | Survie a lu et analysé le rapport de la commission Duclert sur les archives relatives au rôle de la France au Rwanda entre 1990 et 1994. (...)

Commission Duclert sur le rôle de la France au Rwanda : l'Elysée privilégie (...)

26/03 | La « commission Duclert » vient de remettre à Emmanuel Macron le fruit de 2 ans de travail sur le rôle de la France au Rwanda, avant et (...)

Pourquoi les Armées sont inquiètes de l’affaire du Rwanda ?

25/03 | En 1994, j’ai participé à l’opération Turquoise, l’intervention militaire française pendant le génocide contre les Tutsi au Rwanda. Nous (...)

Quand Paris exfiltrait le gouvernement génocidaire rwandais

23/03 | À la mi-juillet 1994, une grande partie du gouvernement qui a encadré le génocide des Tutsis se réfugie dans la partie du Rwanda contrôlée (...)

Comment, au nom de la France, l’Elysée en est venu à soutenir les génocidaires du Rwanda (...)

19/03 | L’Elysée était au cœur du soutien apporté aux génocidaires Les dernières recherches de François Graner sont accablantes pour l’Elysée. Les (...)

Dictionnaire sulfureux des mensonges et omissions d’Hubert Védrine sur le soutien de l’Elysée aux (...)

12/03 | Hubert Védrine est un des derniers responsables politiques français qui a un lien direct avec l’affaire du soutien apporté aux (...)

« La Traversée », de Patrick de Saint-Exupéry, est une précieuse épopée et une redoutable (...)

6/03 | Une épopée d’abord, que le digital et les affres des confinements ont rendu rare : aller voir par soi-même, se rendre sur place, explorer (...)

Comment rétablir l’honneur de la France après que plusieurs de ses dirigeants aient soutenu les (...)

27/02 | La révélation du rôle clé joué par Hubert Védrine et Alain Juppé dans la fuite des génocidaires du Rwanda nécessite de revenir sur cet épisode (...)

Sites Web 12

Commission d'Enquête Citoyenne

La CEC, Commission d'Enquête Citoyenne sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda « L'horreur qui nous prend au visage » L'État français et le génocide au Rwanda coordonné par Laure (...)

Contre Viols Rwanda

Solidarité avec les femmes tutsies qui ont porté plainte pour viol contre des membres de l’armée française

Expo CEC

Expo CEC Rwanda Petite exposition pédagogique sur la Commission d'Enquête Citoyenne pour la vérité sur l'implication française dans le génocide des Tutsi En image, une synthèse des travaux de la CEC, (...)

France Génocide Tutsi

Base de données sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi Un site de Jacques Morel FgtDb comme France Genocide Tutsi Database est une base de données relative au rôle de la France dans le (...)
France Rwanda Génocide
Les buts de l'association FRG-EJR : Étudier et mettre en oeuvre tous les moyens de poursuivre devant les justices françaises, étrangères ou internationales, les personnes non rwandaises et (...)

Génocide contre les Tutsi : la vérité maintenant

Il y a vingt ans a eu lieu le Génocide contre les Tutsi au Rwanda. Jusqu’à aujourd’hui une partie de la classe politique française continue d’obstruer l’éclatement de la vérité concernant la (...)

Les articles 114

IMG: Félicien Kabuga, l'un des principaux accusés du génocide rwandais, arrêté en France Félicien Kabuga arrêté en France. L’« architecte » financier du génocide perpétré contre les Tutsi était l’un des fugitifs les plus recherchés au monde depuis vingt (...)
IMG: Soigner l'image des « troupes coloniales » françaises « Bien des indicateurs montrent que les Français ne se sont jamais vu proposer autant d’espace médiatique consacré aux questions militaires depuis la (...)
IMG: La catastrophe rwandaise Plus de vingt-cinq ans depuis la catastrophe. Il y a un quart de siècle, le génocide des Tutsi sonnait le glas d’une humanité optimiste. Srebrenica, en Bosnie, (...)
IMG: Rouen, base arrière des extrémistes rwandais Rouen et la Seine-Maritime, discrètes bases arrière des extrémistes rwandais ces vingt dernières années. Un article de Theo Englebert pour le site Le Poulpe, (...)
22 ans après, 22 inculpés. 22 officiers français. Pourraient s’y ajouter les ambassadeurs de France successifs, Martres et Marlaud, en place avant et pendant (...)
IMG: L'innommable Voilà dix ans que tous les ans paraît cette revue consacrée à l’implication française dans le génocide des Tutsi en 1994, en hommage au travail de Jean-Paul (...)
 Izuba | 2002 · 2021