Il y a 26 ans, le virus de la haine

La rédaction - 17/04/2020
Image:Il y a 26 ans, le virus de la haine

Le Cercle de Vie
Chacun devra afronter seul ce temps de mémoire

Dès le 7 avril en 1994, durant 100 jours au Rwanda, en Afrique sub-saharienne, il n’y avait pas de Corona virus. Il y avait des génocidaires, des personnes atteintes du virus de la haine des Tutsis, armées de machettes, de gourdins, de lances, de pierres, de piquets.

Ils tuaient et traquaient les Tutsis partout dans les plafonds des maisons, dans la nature : les brousses, les forêts, les rivières, les lacs, furent des terrains de chasse et se remplirent de corps et de sang des Tutsis.

Il n’y avait pas de refuges pour les Tutsis, pas d’aide ni de secours. Rien d’autres que des fournisseurs de machettes, des formateurs de tueurs, des dénonciateurs et des observateurs de la mort.

Les Tutsis faisaient face à la mort dans toutes ses effroyables et inimaginables atroces formes. L’humanité entière les avait abandonnés.

En cette année 2020, 26 ans plus tard, la commémoration de la mémoire des victimes de cette effroyable atrocité est particulière.

Le corona virus a frappé et a mis tous les humains de la planète devant la mort.

Le confinement est le seul espoir de protection et de survie.

Aucune activité publique n’est autorisée.

Aucun rassemblement.

Dans ces conditions qu’il faut accepter, les rescapés du génocide des Tutsis ne seront pas entourés durant cette période commémorative qui est pourtant si importante pour l’humanité.

Chacun devra afronter seul ce temps de mémoire, les cauchemars qui lui reviendront du fond de l’âme.

Mais chacun devra également faire face à toutes les conséquences de cette période de crise que nous vivons tous : la maladie, la crainte de la mort, la précarité, les horizons fermés...

C’est pourquoi les membres du Cercle de Vie ASBL adressent à tous ; en particuliers aux rescapés Tutsis qui vivent au Rwanda et en diaspora, un message de compassion et de solidarité.

Nos membres sont convaincus que durant cette période inédite du corona virus, les rescapés ont beaucoup à offrir à l’humanité : leurs témoignages, leur courage, leur esprit de résilience sont sans nul doute des preuves que la vie est plus forte que la mort.

Il s’agit d’expériences précieuses à mettre à la disposition de tous ceux qui, pour la première fois, sont aujourd’hui en prise avec la mort et la peur, de ceux qui cherchent de la lumière pour espérer et de la force pour résister.

La réalité du Corona virus nous rappelle que le génocide des Tutsis du Rwanda n’est malheureusement pas la seule tragédie du 21 ème siècle. Elle nous plonge dans ce moment inédit de l’Histoire de l’humanité, où tous les hommes, à défaut d’être égaux dans la vie, sont égaux devant la mort.

Pour cela, les membres du Cercle de Vie ASBL invitent chacun qui le pourra et le souhaitera à rendre hommage à la vie par tous les moyens.

Penser à la mémoire de tous nos chers Tutsis disparus, aider les rescapés à éviter la précarité et le misérabilisme.

Mais de manière plus générale, à contribuer à l’éradication de tous les maux qui portent atteinte à la vie quelle qu’elle soit partout dans le monde.

Enfin, le confinement aura des conséquences économiques graves dans beaucoup de pays, mais à différentes échelles.

Pour les rescapés qui vivent au Rwanda, bien souvent de petits salaires journaliers, l’incapacité d’aller travailler sera une catastrophe qui les empêchera de nourrir leurs familles.

Toute personne qui souhaite les aider peut verser son don à l’association, qui le reversera entièrement et directement aux familles avec lesquelles elle est en contact au Rwanda.

Par expérience, il n’y pas de petit don, il y a juste des vies sauvegardées et fortifées par des cœurs généreux.

Durant cette période de la 26 ème commémoration du génocide perpétré contre les Tutsis du Rwanda en 1994, les membres du Cercle de Vie ASBL témoignent que la Vie est plus forte, et souhaitent longue et saine vie à toutes et tous.

Cercle de Vie ASBL

Cercle de Vie ASBL
Numéro national 0694597402
IBAN/BE 08 0018 4809 3813, GEBABEBB

Tél +32-0497 64 36 34

L’équipe Izuba
Vous voulez :
• Proposer un article ;
Demander des informations sur notre activité, notre collectif ;
Signaler un contenu problématique (articles ou sites référencés, textes publiés par les auteurs) (merci de bien nous préciser l’adresse (url) de la page concernée) ;
Participer à « la vie » du site (devenir administrateur d’une rubrique [dossier, info pays, ...] ;
• ... ou tout simplement nous poser une question ou nous signaler un dysfonctionnement,
utilisez le formulaire ci-dessus.
Vous recevrez une réponse rapidement.
Merci.
— L’équipe Izuba


Pour contacter les Éditions Izuba et proposer un manuscrit, c’est ici
 17/04/2020

 Vos commentaires

Articles référencés 

Les archives de la Croix Rouge Internationale et le Rwanda
8/03/2016
Les archives déclassifiées (1) : Freedom of Information Act
26/11/2013
Oeuvres pontificales missionnaires à Lyon
11/07/2013