Responsabilités accablantes de l’Etat français dans le génocide

Rendez-vous avec X
par Patrick Pesnot
le samedi de 13h20 à 14h
— France Inter

L’émission du samedi 12 avril 2014 : Rwanda : les responsabilités accablantes de l’Etat français dans le génocide

L’affaire est délicate et demeure encore aujourd’hui ténébreuse… D’autant qu’il y a en arrière- plan le 2ème plus grand génocide depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale… 800.000 Rwandais massacrés en seulement quelques semaines. Une affaire délicate parce qu’il s’agit ni plus ni moins que de la responsabilité de la France dans cette catastrophe humanitaire !

Que savait Paris ? Et même quelle aide la France a-t-elle apportée aux génocidaires ? Une aide qui aurait pu se prolonger alors même que les premiers massacres avaient commencé. Et quel a été le rôle du sulfureux capitaine Barril qui s’est toujours délibérément et ouvertement situé dans le camp Hutu, c’est-à-dire celui des tueurs ? Agissait-il au nom de la France lorsqu’il signait de fructueux contrats avec l’état rwandais ? était-il oui ou non missionné par nos services secrets ?

Monsieur X essaie de répondre à toutes ces questions. Il m’a aussi avoué que la parution très récente d’un livre de Benoît Collombat, que les auditeurs de France-Inter connaissent bien, associé à son confrère David Servenay, lui avait été d’un grand secours pour démêler ce dossier complexe.

Brèves

 Burundi : les arrestations arbitraires et la torture continuent (29/06/2016)
29 juin 2016 – Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a déclaré jeudi que les arrestations et détentions arbitraires, ainsi que la torture, continuaient au Burundi. Lors d’une présentation devant le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève (...)
 Gabon : Delta Synergie, « un système de prédation inégalé » (BongoLeaks)
A la suite de Mediapart, L’Observatoire des multinationales revient sur Delta Synergie et ses liens avec les grands groupes françafricains du CAC40, Bolloré, Bouygues, Eramet, Veolia, BNP Paribas : Gros plan sur les relations d’affaires entre la famille Bongo et plusieurs grands noms du CAC40. (...)
 Tito Barahira et Octavien Ngenzi jugés à Paris
La Cour de cassation a validé le renvoi devant les assises de Tito Barahira et Octavien Ngenzi. La cour d’assises de Paris se penchera donc sur les exactions commises à Kabarondo, dans le centre du Rwanda : Cette localité a été successivement dirigée par Tito Barahira et Octavien Ngenzi. Et aux yeux (...)
 Les Etats-Unis préoccupés par les violences à Kinshasa
Déclaration de l’ambassade des États-Unis à Kinshasa sur les violences à Kinshasa Le gouvernement des Etats-Unis est préoccupé par les rapports faisant état de violences à Kinshasa, en République démocratique du Congo, suite à l’adoption de la loi électorale. Les Etats-Unis soulignent l’importance de (...)