« Rwanda, 20 ans, ça suffit ! » : Premières Rencontres de La Nuit rwandaise

au Lavoir Moderne Parisien - 35 rue Léon, 75018

Les dimanche 21 et lundi 22 avril 2013

Dimanche 21 et lundi 22 se tiendront les premières Rencontres de la Nuit rwandaise, dans le cadre de la campagne pour le vingtième anniversaire du génocide des Tutsi, « Rwanda : vingt ans ça suffit ! »

Deux journées de débats et de rencontres, marquées le dimanche par la projection spéciale du film documentaire Rwanda : une intoxication française, de Catherine Lorsignol. Et lundi un hommage aux rescapés, en fin d’après-midi.

Au long de ces deux journées seront examinées les perspectives politiques et juridiques en vue des trois objectifs de cette campagne : la levée du secret défense, les réparations pour les rescapés survivants, et la mise devant la justice des responsabilités françaises, rwandaises et internationales. La présentation de la revendication pour un lieu de mémoire à Paris conclura ces journées.


21 avril 2013

15 h - « La justice, c’est maintenant » : examen des possibilités d’application du droit aux responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi

16 h 30 - Enquête sur l’attentat : Rwanda - Une intoxication française - projection du film de Catherine et Philippe Lorsignol

17 h 30 : débat sur les perspectives politiques et juridiques de la problématique des responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi

18 h 30 - Le Génocide n’était pas inéluctable. L’histoire avant le génocide. Intervention de Jean-Luc Galabert, auteur du livre Les enfants d’Imana, histoire sociale et culturelle du Rwanda ancien (Izuba éditions)

Soirée - spectacles, projections et échanges

20 h - CPI-BCAG : Procès des criminels français au Rwanda : Performance par Laurent Beaufils


22 avril 2013

10 h - Le scandale des programmes scolaires - intervention de Jacques Schaff (auteur de l’article Le génocide des Tutsi du Rwanda dans les manuels scolaires de 1995 à 2008, La Nuit rwandaise n°6, 2012)

11 h - L’attentat du 6 avril - présentation par Philippe Brewaeys de son livre Rwanda 1994 Noirs et Blancs menteurs (paru aux éditions Racine)

14 h - Bosnie-Rwanda : la stratégie génocidaire de l’état français - présentation de Jean-Franklin Narodetzki

14 h 30 - Des femmes contre la guerre : Table ronde sur la situation au Kivu (RDC)

16 h - Présentation du projet d’Observatoire du négationnisme et de l’ouvrage collectif Faire face au négationnisme du génocide des Tutsi (Izuba éditions)

17 h - HOMMAGE AUX RESCAPÉS : De l’aide aux réparations en passant par la justice ?

18 h - Pour un lieu de Mémoire du génocide des Tutsi à Paris

___

21 avril & 22 avril - à partir de 10 h : Table de presse & Rencontres avec les auteurs

Présentation du 7eme numéro de La Nuit rwandaise et des travaux et recherches sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi


Deux journées qui nous permettront de faire le point sur l’ensemble des éléments nouveaux apparus ces dernières années qui complètent le lourd tableau que la Commission d’enquête citoyenne pouvait déjà dresser, en 2004, des responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi.

Ces deux jours seront également l’occasion de réfléchir à la mise en œuvre des campagnes qu’il nous faut déployer pour marquer le vingtième anniversaire de ce crime imprescriptible, qui demande toujours, en France, vérité, justice et réparations.

Nous appelons les individus, collectifs et associations travaillant à la mise en lumière des responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi, ainsi que ceux qui s’engagent en soutien des rescapé-e-s, à venir débattre et échanger, pour réfléchir ensemble aux moyens et objectifs à mettre en œuvre et à atteindre en vue de ce vingtième anniversaire.

Vingt ans après le génocide et alors que les responsabilités de l’État français dans ce génocide sont désormais indéniables, il faut mettre un terme au négationnisme d’État qui se refuse toujours à les reconnaître et à les prendre en compte.

Il est indispensable à cette fin d’obtenir l’ouverture des archives aux chercheurs et aux citoyens et donc la levée du secret défense dont on ne peut accepter qu’il serve à couvrir les éventuelles complicités et les responsabilités engagées dans la préparation et l’exécution d’un génocide.
Vingt ans après les faits il est grand temps que justice se fasse. Nous appelons ainsi à la plus large mobilisation pour que des moyens techniques et matériels soient rassemblés afin de recourir aux tribunaux, sans attendre une reconnaissance politique qui tarde trop à venir.

De même, vingt ans après, il est essentiel que la question des nécessaires réparations cesse d’être une abstraction, et que tout le possible soit fait pour que les rescapés ne demeurent pas plus longtemps dans l’extrême précarité qu’ils connaissent depuis qu’ils ont perdu toutes leurs familles et tous leurs biens.

Ce sont les objectifs de ce vingtième anniversaire.

Nous invitons ceux qui veulent participer à la réflexion sur ces questions essentielles à se réunir, les 21 et 22 avril, au Lavoir Moderne Parisien.

__
Le Lavoir Moderne Parisien
35 rue Léon, 75018 Paris - Métro Château Rouge
Téléphone : 01 42 52 09 14


• Liste d’information : pour être informé-e des modifications éventuelles, inscrivez-vous à l’aide du formulaire ci-dessous ou consultez le site de La Nuit rwandaise :

Nous contacter à propos des Rencontres de La Nuit rwandaise

Votre nom :

Votre e-mail :

Votre message :



Le Lavoir Moderne Parisien

35 rue Léon, 75018 Paris - Métro Château Rouge

Téléphone : 01 42 52 09 14

www.rueleon.net


Agrandir le plan

Mis en ligne par Bruno Gouteux, Jean-Luc Galabert, Michel Sitbon
 13/04/2013
 https://izuba.info/info/rwanda-20-ans-ca-suffit-premieres-rencontres,784.html

Sur l’agenda

 Réunion du collectif « Rwanda, 20 ans, ça suffit ! »

Ainsi qu’il a été décidé en clôture du colloque de dimanche-lundi, le collectif « Rwanda : 20 ans, ça suffit ! » se réunira ce dimanche 28 avril 2013, à 15 heures, au Lavoir moderne parisien, 35 rue Léon, métro Château-Rouge.
 Lavoir moderne parisien

Voir aussi

« L’attentat » : en France, le négationnisme se déchaîne
Politis puis Marianne polémiquent vertement en défense des criminels

« L'attentat » : en France, le négationnisme se déchaîne
« Désintox autour de l’attentat du 6 avril 1994 » – c’est l’ambition affichée du blog Rwanda-la grande manip’, qui, depuis quelques jours démonte magistralement tous les coups de la propagande des services français qui pleuvent de tous côtés. Hier c’était Politis, dans son édition papier, aujourd’hui c’est Marianne, dans son édition internet, Marianne2. On ne peut que recommander de mettre le blog “la (...)

La Lettre de La Nuit rwandaise n°6
Le Salon de La Nuit rwandaise : les 20 et 21 avril 2013

La Lettre de La Nuit rwandaise n°6
Les neuf plaintes des militaires français contre la revue La Nuit rwandaise sont déclarées nulles. L’avocate de la revue La Nuit rwandaise, Laure Heinich-Luijer, nous informait, ce 5 avril, que la 17ème chambre du Tribunal correctionnel a fait droit aux exceptions de nullité soulevées par la défense du Nouvel observateur lors de l’audience du 26 mars 2013. La cour a ainsi déclaré nulles les neuf (...)