Izuba est une maison d’édition dont le but premier est de produire et d’éditer des outils permettant la dénonciation des organisations, idéologies, méthodes de manipulation et d’action psychologique ayant permis le crime de génocide commis contre les Tutsi du Rwanda, en 1994, sans exclusion de période historique ou de localisation géographique.

Créée en 2002 par Jean-Paul Gouteux pour éditer la version illustrée de son livre La nuit rwandaise, Izuba édite tous les ans depuis sa disparition, en juillet 2006, une revue annuelle éponyme, La Nuit rwandaise, en hommage à son travail.

Notre collection principale est ainsi tournée vers l’histoire du Rwanda et des Grands Lacs.

Depuis 2011, co-animée par une équipe décidée à donner un accès le plus large possible aux écrits, documents, témoignages et analyses sur la région des Grands-Lacs, Izuba va progressivement augmenter le volume de ses publications en maintenant comme exigence la rigueur historique, conceptuelle et argumentative qui s’impose devant les sujets traités.

D’autres thématiques seront également abordées dans de nouvelles collections qui feront d’Izuba une maison plus généraliste mais qui restera résolument tournée vers la publication d’ouvrages permettant une meilleure connaissance de l’Histoire et des cultures de la région des Grands-Lacs et du monde.

Izuba (« le soleil » en kinyarwanda), pour mettre fin à « la nuit rwandaise » - comme l’avait appelé Jean-Paul Gouteux – cette odieuse négation du rôle qu’auront joué la communauté internationale, la France et l’église dans le génocide, vécu quasiment en direct, de plus d’un million de Rwandais, hommes, femmes et enfants, parce qu’ils étaient Tutsi.


Plus d’infos : http://www.izuba.info/edition/

0 vote

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 45 articles référencés

(Carte blanche) à Didier Cahen : Lire Paul Celan

  24/06 | Didier Cahen a proposé à Poezibao un véritable petit essai autour de la lecture de Paul Celan, la question de sa difficulté, ou de son (...)

Tahé Antoine Boblahe : Le petit Blihi

  23/06 | On peut parler d'un roman testimonial ou d'un récit. L’auteur a juste masqué les identités de certaines personnes pour ne pas les (...)

Aucun changement à Jérusalem ou à Gaza (plus : Aidez Gaza à se nourrir !)

  23/06 | Notre gouvernement de changement ne nous a pas donné 100 jours d’état de grâce, ni même 100 heures. Il n’est peut-être pas juste de le juger (...)

Avec ou sans voile, toutes égales ! Communiqué de soutien

  23/06 | Le tollé politico-médiatique suscité par la condamnation de la Stib pour avoir refusé l’embauche d’une femme portant le foulard a déjà des (...)

Devenir auteur grâce aux jeux vidéo

  23/06 | Depuis des années, le numérique prend de plus en plus de place dans tous les domaines et celui de l’édition n’échappe pas à ce constat. Les (...)

(Note de lecture), James Sacré, Figures de silences, par Gérard Cartier

  23/06 | James Sacré est à la tête d’une œuvre abondante, mais relativement discrète, dont la meilleure clef d’entrée est sans doute Figures qui (...)
 Izuba | 2002 · 2021