COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’UREC

KASHALA est toujours le Président National de l’UREC

Démenti de l’UREC sur l’exclusion du Dr. KASHALA

Le Journal kinois Congonews a publié une information qui a été reprise par plusieurs fora congolais, laquelle fait état d’une radiation de Dr Kashala, fondateur du parti UREC par un des anciens membres.

L’UREC dément cette information et dénonce la manipulation en cours qui pousse les partis d’opposition à se dédoubler afin de les affaiblir. Hier, c’était l’UDPS et aujourd’hui, c’est l’UREC.

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’UREC

L’Union pour la Reconstruction du Congo, en sigle UREC, a pris connaissance de l’article publié à la « une » par le journal Congo News daté au 06 avril 2011 et portant le titre : « OSCAR KASHALA RADIE DE L’UREC, Le parti prend une nouvelle dimension grâce à Mubengayi, son nouveau patron ».

L’UREC dément avec force le contenu de cet article et le considère comme relevant de la diffamation. Il réaffirme à l’occasion que Dr Oscar KASHALA LUKUMUENA est le seul Président National de l’UREC.

L’UREC rappelle à tous ceux qui osent utiliser cette dénomination qu’elle est une marque déposée auprès des services compétents et que tout usage non en règle est susceptible d’entrainer des poursuites judiciaires auprès des cours et tribunaux compétents.

L’UREC informe tous ses partenaires et les partis politiques amis qu’en dehors du Président National, en la personne du Dr Oscar KASHALA LUKUMUENA, seul son Secrétaire Général, en la personne de M. Jean-Baptiste MENIKO-to-HULU ou son adjoint Benoît-Janvier KAPIA KALUBI TSHIBUABUA sont habilités à engager le parti.

La Direction du parti informe le public que l’auteur de cette déclaration qui se couvre du nom de l’UREC est une taupe venue pour écouter et piéger la DTP et transmettre les informations aux partis au pouvoir. L’UDPS et la DTP sont assez murs pour le savoir.

La Direction de l’UREC informe l’opinion publique que l’auteur de ces déclarations et sa bande sont employés à temps plein par un ministre de l’AMP-MP. M. Mubengayi avait été éjecté de l’UREC pour avoir détourné et vendu les biens meubles du parti dont une licence de télévision à un ministre de l’AMP-MP. Dès lors, il redoute l’arrivée du Dr Kashala qui naturellement a déjà initié une procédure en récupération de ces biens.

La Direction de l’UREC déplore la haine que nourrit l’auteur de cette déclaration qui n’a pas digéré le fait de n’avoir pas réussi à obtenir la main d’un membre de famille de Dr Kashala. Elle profite de cette occasion pour mettre en garde tous les perturbateurs contre les conséquences judiciaires de leurs actes.

L’UREC demande à tous ses militants de rester unis derrière leur Président National, le Dr Oscar KASHALA LUKUMUENA et de ne point s’occuper des vendeurs de vents qui sont au service du pouvoir en place et qui semblent déterminer à vouloir dédoubler le parti.

Fait le 07/04/2011.
Le Secrétaire Général de l’UREC
Jean-Baptiste MENIKO-TO-HULU


Photo d’illustration : Oscar Kashala Lukumuenda (Wikipedia)

0 vote
Mis en ligne par Medese
 9/04/2011

 Documents

Dementi_Texte_final_20 (...)
 Izuba

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 258 articles référencés

Maroc : Le CNDH plaide pour l’abolition de la peine de mort

  7/05 | Le Conseil marocain des droits de l'Homme (CNDH) a présenté, jeudi à Rabat, son rapport annuel sur la situation des droits de (...)

RDC : Matata Ponyo, en séjour à Conakry, écourte son séjour pour faire face à « une justice (...)

  7/05 | « De Conakry où je me trouve au service de l’Afrique, j’ai décidé d’écourter mon séjour de travail et de rentrer à Kinshasa pour faire face à (...)

Lubumbashi : réouverture de la morgue de l’hôpital Sendwe

  7/05 | La morgue de l’hôpital provincial de référence Jason Sendwe est de nouveau opérationnelle trois mois après sa fermeture. Ceux qui exercent (...)

Mbandaka : décès du journaliste Dominique Wolombi Monga Mpange

  7/05 | Dominique Wolombi Monga Mpange, ancien journaliste de Radio Okapi a tiré sa révérence dans la nuit de jeudi à vendredi 7 mai à Mbandaka, (...)

Goma : les 5 pays de CPGL comptent éradiquer totalement les groupes armés locaux par des moyens (...)

  7/05 | La réunion sur l’opérationnalisation du Groupe de contact et de coordination de cinq pays membres signataires de l’accord cadre (...)

Kwilu : le bureau de l’Assemblée provinciale réputé démissionnaire

  7/05 | Le bureau de l’assemblée provinciale du Kwilu est réputé démissionnaire. Il appartient maintenant au directeur administratif de convoquer la (...)

Af’Sud : Ramaphosa en guerre contre la corruption

  7/05 | Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, veut mettre fin à la corruption dans l'administration.Il a déclaré la guerre contre la (...)

Sénégal : près de 10 milliards de l’AFD pour l’éducation

  7/05 | L'Agence française de développement (AFD) a octroyé un financement d'un montant de 9,8 milliards de FCFA au projet d'appui au (...)

Attaque base militaire Abidjan : l’interpellation de Libériens n’est pas une « traque » (...)

  7/05 | L'interpellation de Liberiens lors de l'attaque de la base militaire de N'Dotré, dans le Nord d'Abidjan, en avril 2021, (...)

RwandAir reprend ses vols vers Lusaka et Johannesburg

  7/05 | La compagnie RwandAir a repris ce vendredi ses vols vers la Zambie et l'Afrique du Sud.Ces vols de la compagnie aérienne rwandaise (...)

La Côte d’Ivoire se dote d’un Plan national de gestion de crise

  7/05 | La Côte d'Ivoire a lancé vendredi un Plan national de gestion de crise et de communication en période de crise, qui devrait être mis (...)

Création à Abidjan d’un réseau des alumnis en ingénierie du Genre

  7/05 | Un réseau des alumnis en ingénierie du genre formés par la chaire UNESCO, Eau, femmes et pouvoir de décisions ( EFPOD) de Côte (...)

Sites Web 26

Les articles 58

IMG: Quels langues et langages pour écrire l'Afrique d'aujourd'hui ? Autour de la pensée de Ngugi wa Thiong’o. Quels langues et langages pour écrire l’Afrique d’aujourd’hui ? Politique linguistique, traduction et adaptation. (...)
Aujourd’hui, dimanche 21 janvier 2018, on tue à Kinshasa. C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime (...)
IMG: RDC : Beni, le mur de la peur et de l'omerta se brise Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. (...)
IMG: RDC : Le carnage et la révolte Au troisième jour de mobilisation de la population, à Kinshasa et dans l’Est du pays, contre une loi qui permet au chef de l’Etat de rester au pouvoir au-delà (...)
« La police tire à balles réelles sur tous ceux qui sont descendus dans la rue. Les événements prennent la tournure d’une insurrection populaire. » « La police (...)
IMG: Ouganda : M23 - Tentatives échouées de rapatriement forcé Une violation du droit international Malgré l’intervention musclée des forces ougandaises dans le camp militaire de Bihanga, les jeunes militaires de (...)
 Izuba | 2002 · 2021