L’actualité de notre collectif (automne 2019)

 Les citoyens de la forêt le 3 octobre à Besançon au collège de Clairs-soleils avec la Ligue de l'enseignement et des ateliers avec des élèves de primaire et de 6° à 9h et 14h. Nos ancêtres les migrants (...)

 Article original.

Mis en ligne par benedicte.ferreira@lespetitsruisseaux.com (Super Utilisateur)
 16/09/2019

L'actualité de notre collectif (automne 2019)

 Les citoyens de la forêt le 3 octobre à Besançon au collège de Clairs-soleils avec la Ligue de l'enseignement et des ateliers avec des élèves de primaire et de 6° à 9h et 14h. Nos ancêtres les migrants (...)

Daja, des acteurs culturels jusqu’aux chercheurs et aux artistes

Le collectif DAJA a été fondé en 2007 par des enseignants, des artistes du spectacle vivant, des travailleurs sociaux, et des chercheurs en sciences sociales, dans le but de développer des projets communs et de réinvestir le chantier de la démocratisation de la culture. Depuis les années 1950, la création artistique, l’action culturelle, l’enseignement et la recherche se sont développés de façon spectaculaire, grâce au soutien de l’Etat. Mais ce progrès a provoqué une séparation, et des conflits de compétence de plus en plus forts, entre des activités qui auparavant étaient liées entre elles.

Notre ambition est de construire un espace commun, situé à l’intersection de nos pratiques respectives, auquel chacun pourra consacrer un peu de temps et d’énergie, sans rien sacrifier de ses activités habituelles. Nous sommes convaincus que pour lutter efficacement contre le cloisonnement des milieux, il ne suffit pas d’organiser des « débats ». Il faut susciter des expériences permettant aux uns et autres d’apprendre à travailler ensemble. Ce rapprochement est nécessaire si l’on veut réellement démocratiser la culture, car la transmission du savoir dans les milieux populaires nécessite de conjuguer des langages qui permettent de comprendre à la fois intellectuellement et émotionnellement le monde.

Pour avancer dans cette voie, DAJA a lancé des projets de spectacles associant des artistes, des travailleurs sociaux, des enseignants et des chercheurs. Dans le même temps, DAJA a ouvert ce site internet afin de créer des liens réguliers entre ceux qui souhaitent s’engager dans ce type de démarche. Nous voulons mettre à leur disposition les recherches produites par les sciences sociales sur le spectacle vivant, recueillir des témoignages, faire connaître les innovations pédagogiques et les actions socio-culturelles qui mobilisent les arts de la scène pour toucher les publics qui sont aujourd’hui exclus de la culture légitime.

Ce site a aussi pour fonction d’animer un espace de réflexion et de discussion collectives sur la situation actuelle et l’avenir de la culture publique en France, afin de proposer des réponses originales aux défis de notre temps. Cet espace est ouvert à tous, mais il se tiendra résolument à distance des polémiques récurrentes sur la « crise de la culture ».

Les articles 

L'actualité de notre collectif (automne 2019)

16/09 | Les citoyens de la forêt le 3 octobre à Besançon au collège de Clairs-soleils avec la Ligue de l'enseignement et des ateliers avec des (...)

  Culture

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 54 articles référencés

Pandémie de Covid-19 en Amérique latine, sa brutalité particulière à tous les niveaux et son impact (...)

  14/07 | Avec l’aimable autorisation de l’auteur Pierre Salama, professeur émérite des universités et spécialiste reconnu de l’Amérique Latine vient (...)

Les plans de relance culture/cinéma face à la crise du Covid-19 et après ?

  14/07 | Co-organisée dans le cadre du Pavillon des cinémas d’Afrique le 24 juin par l’Agence culturelle africaine au marché du film virtuel du (...)

Et le ministre de la justice est…

  14/07 | A l’audience et ici « je serais brève » sur la nomination d’Eric Dupond-Moretti au poste de ministre de la justice que je souhaite aborder, (...)

Situer la condition noire française dans l’Afrodiaspora

  13/07 | Compte rendu de : Maboula Soumahoro, Le Triangle et l’hexagone. Réflexions sur une identité noire Paris : La Découverte, 2020, 160 p. – (...)

Face aux crimes passés des puissances coloniales européennes et au néo colonialisme européen, des (...)

  13/07 | Phase 2 du projet ReCommonsEurope : « L’impact des politiques financières européennes et des stratégies de coopération au développement sur (...)

Catherine Major sans piano

  13/07 | Cinq ans après La maison du monde, l’artiste québécoise Catherine Major lançait en mai Carte mère, un album marqué par la naissance de son (...)
 Izuba | 2002 · 2020