Revers militaire et camouflet politique pour Kabila

La Monusco au secours du M23 ?

RDC - Kivu : Kanyaruchinya

La dynamique des affrontements de ce mercredi 10 juillet, à Kanyaruchinya, met en exergue la faiblesse du régime congolais et les nombreuses contradictions d’ordre militaire et politique inhérentes à l’opérationnalisation de la Brigade d’intervention établie par la résolution 2098 du Conseil de sécurité.

Aux alentours de 13 heures de ce mercredi 10 juillet 2013, les tirs ont cessé et le calme est revenu à Kanyaruchinya, localité du Nord-Kivu située à une dizaine de kilomètres de Goma.

Six heures auparavant, une coalition des forces armées régulières (FARDC), des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) – le rebelles hutu rwandais issus des troupes qui ont commis le génocide de 1994 au Rwanda – et des Maï Maï Nyatura avait attaqué les positions du M23.

Cette offensive avait été précédée hier, vers 23 heures, par une percée des FDLR à Busanza, dans le territoire de Rutshuru. Les miliciens ont pillé le bétail des éleveurs locaux avant d’être mis en déroute par les forces du M23. Suite à cet affrontement, le commandant des FDLR, Soki – qui occupait une place importante dans la chaîne de commandement du groupe armé –, et sept de ses soldats ont été abattus.

L’Armée révolutionnaire congolaise (ARC, branche armée du M23) a récupéré un stock important de matériel que les FARDC avaient laissé en dotation à leurs alliés.
Depuis le 18 avril à Mutaho, le 20 mai et le 6 juillet à Kanyaruchinya, c’est la quatrième fois que l’alliance tripartite FARDC/FDLR/ Nyatura attaque, avant d’en être repoussée, les positions du M23 sur les hauteurs surplombant la ville de Goma.

Ce matin, après quelques heures de combat et alors que l’ARC était en train de poursuivre les assaillants, ces derniers ont été dispersés par le contingent de la Mission des Nations unies en RDC (MONUSCO). Un acte dont Bertrand Bisimwa, président du M23, s’est félicité avec une déclaration publique.

Si beaucoup d’observateurs sur place s’interrogent sur les raisons de ce revirement spectaculaire de la Monusco qui a, pour la première fois, ouvert le feu sur des forces avec lesquelles elle collabore directement ou indirectement, l’attitude des Casques Bleus s’explique probablement – selon l’un de nos correspondants locaux – avec la volonté d’éviter une controffensive gagnante du M23.

Moins affaibli de ce qui a été reporté par la lettre fuitée des experts onusiens datée 20 juin, celui-ci serait en effet en mesure de reprendre Goma – où il était déjà entré en novembre dernier, avant de s’en retirer sous la pression internationale, notamment du Rwanda et de l’Ouganda.

D’autre part, les forces de la Brigade d’Intervention avec mandat offensif ne sont pas encore opérationnelles et le Département politique de la Monusco est en butte à un dilemme sérieux concernant l’éventualité d’opérations conjointes avec une armée régulière qui agit systématiquement en syntonie avec les FDLR.

Rappelons que l’envoi d’une Brigade d’Intervention a été établi par la résolution 2098 du Conseil de Sécurité afin d’éradiquer les groupes armés, en tête desquels figurent, dans le texte des Nations unies, le M23 et les FDLR.

Les événements de Kanyaruchinya constituent pour le président Kabila un revers militaire et à la fois un camouflet politique.

Source : L’Agence d’information

L’Agence d’information - « Une agence de presse spécialisée pour rétablir droit et devoir d’information »

0 vote
Mis en ligne par La rédaction
 11/07/2013

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 238 articles référencés

Abidjan : 1 000 visiteurs attendus aux « rencontres annuelles de la mobilité » en (...)

  14/06 | Quelque 1.000 visiteurs sont attendus à la 1ere édition de Les rencontres annuelles de la mobilité (Les RAMes), une plateforme mettant en (...)

Le Rhdp remporte 3 sièges sur 6 aux législatives partielles ivoiriennes

  14/06 | Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, pouvoir), a remporté trois sièges sur six, soit la moitié des (...)

Maroc : Le Roi Mohammed VI ordonne la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des (...)

  13/06 | Le Roi Mohammed VI a donné ses instructions à la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, afin qu'un dispositif spécial (...)

L’OCI appelle le PE à jouer un rôle positif et éviter d’exacerber la crise entre le Maroc et (...)

  13/06 | Le secrétariat général de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a appelé, dimanche, le Parlement européen (PE) à jouer un (...)

Côte d’Ivoire : le mot d’ordre de grève des gérants de stations-service suspendu

  13/06 | L'Organisation des gérants de stations-service de Côte d'Ivoire (OGSCI) a annoncé dimanche la suspension de son mot d'ordre (...)

Côte d’Ivoire : le moral armé, Prisca Trey, percluse des jambes, dépasse son handicap

  13/06 | L'Ivoirienne Prisca Marie-Costance Trey, percluse des jambes, un handicap qui la contraint à se déplacer en fauteuil roulant, estime (...)

RDC : les vœux d’anniversaire de Christophe Mboso à Félix Tshisekedi

  13/06 | Par Siméon Isako Dans un communiqué de presse rendu public ce dimanche 13 juin, le président du bureau de l’Assemblée nationale a au nom de (...)

Ituri : les FARDC récupèrent à Fataki après des violents combats

  13/06 | Les FARDC ont récupéré Fataki, localité située à environ 80 kilomètres au Nord de Bunia dans le territoire de Djugu en Ituri ce dimanche 13 (...)

Goma : Felix Tshisekedi se dit satisfait de l’Etat de siège

  13/06 | Le Chef de l’Etat s’est dit satisfait de l’évolution de l’Etat de siège Nord-Kivu. Felix Tshisekedi a fait cette déclaration lors d’un point (...)

Nord-Kivu-État de siège : le Chef de l’État satisfait de « la réduction de la capacité de nuisance (...)

  13/06 | Par Siméon Isako Le Chef de l’État qui séjourne à Goma depuis le samedi dernier, a donné un point de presse ce dimanche devant les (...)

Goma : Felix Tshisekedi annonce une tournée à Beni et en Ituri

 

État de siège : Félix Tshisekedi se rend bientôt à Beni et Ituri pour se faire « une idée des (...)

  13/06 | Par Siméon Isako Le chef de l’État séjourne à Goma depuis le Samedi 12 juin 2021 pour une dizaine de jours afin de soutenir les sinistrés de (...)

Les articles 58

IMG: Quels langues et langages pour écrire l'Afrique d'aujourd'hui ? Autour de la pensée de Ngugi wa Thiong’o. Quels langues et langages pour écrire l’Afrique d’aujourd’hui ? Politique linguistique, traduction et adaptation. (...)
Aujourd’hui, dimanche 21 janvier 2018, on tue à Kinshasa. C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime (...)
IMG: RDC : Beni, le mur de la peur et de l'omerta se brise Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. (...)
IMG: RDC : Le carnage et la révolte Au troisième jour de mobilisation de la population, à Kinshasa et dans l’Est du pays, contre une loi qui permet au chef de l’Etat de rester au pouvoir au-delà (...)
« La police tire à balles réelles sur tous ceux qui sont descendus dans la rue. Les événements prennent la tournure d’une insurrection populaire. » « La police (...)
IMG: Ouganda : M23 - Tentatives échouées de rapatriement forcé Une violation du droit international Malgré l’intervention musclée des forces ougandaises dans le camp militaire de Bihanga, les jeunes militaires de (...)
 Izuba | 2002 · 2021