Communiqué

Les défenseurs des droits de l’Homme intimidés en RDC

« assurer l’intégrité physique de tous les défenseurs des droits de l’Homme »

Paris et Kinshasa, le 2 juillet 2013 - La Fédération internationale des ACAT (FIACAT) et l’ACAT RDC sont sérieusement préoccupées par les intimidations dont font l’objet les défenseurs des droits de l’Homme en RDC et notamment le Secrétaire général de l’ACAT RDC Maître Michel KALEMBA NGALAMULUME.

Maître Michel KALEMBA NGALAMULUME, fait partie d’un collectif de trois avocats qui défend le brigadier en chef BAYADA ABURO, arrêté le 27 février 2011 à Kinshasa, qui aurait été torturé à l’ANR et déféré ensuite devant le juge au motif qu’il avait pris part active au mouvement qui avait attaqué la base logistique du camp Kokolo et la base aérienne de Ndolo.

Le 28 juin 2013, à 16h27 alors que Maître Michel KALEMBA NGALAMULUME rentrait de l’audience qui a eu lieu à la Prison Centrale de Makala, où la Cour Militaire de la Gombe siégeait dans l’affaire qui oppose le Ministère Public au brigadier en chef BAYADA ABURO, il a reçu un SMS contenant des menaces de mort énoncées en ces termes : « Tu n’échapperas pas ce jour car nous connaissons ta résidence ainsi que celle de ta mère à dé bonhomme. Tu es très zélé pour le dossier ABURO et tu nous a indexé mais nous te tuerons comme une vache et personne ne te sauvera aujourd’hui. » (Tél. : 24389614165). Le 30 juin à 9h00, l’épouse de Maître Kalemba a également reçu un SMS du même numéro de téléphone, qui est le numéro d’une plateforme d’appels que l’on ne peut pas joindre. Ce dernier SMS la mettait en garde et l’avertissait du danger que courait son mari s’il continuait à défendre son client.

L’ACAT RDC a immédiatement saisi le barreau de Kinshasa et a alerté la MONUSCO de ces agissements.

Pour la FIACAT, le rôle de la société civile dans la transition vers un État de droit au sein duquel les droits de chacun sont respectés et où l’impunité n’a pas sa place est primordial. Les droits de la défense sont des droits fondamentaux dans tout état de droit. La société civile congolaise doit pouvoir exercer librement ses activités pour jouer un rôle moteur dans cette transition.

La FIACAT et l’ACAT RDC rappellent que l’article 12 §2 de la Déclaration sur les Défenseurs des Droits de l’Homme adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 9 décembre 1998 prévoit que : « l’Etat prend toutes les mesures nécessaires pour s’assurer que les autorités compétentes protègent toute personne, individuellement ou en association avec d’autres, de toute violence, menace, représailles, discrimination de facto ou de jure, pression ou autre action arbitraire dans le cadre de l’exercice légitime des droits visés dans la présente Déclaration ».

A ce titre, la FIACAT et l’ACAT RDC exigent que les autorités congolaises prennent toutes les mesures nécessaires pour assurer, en toutes circonstances, l’intégrité physique et psychologique de tous les défenseurs des droits de l’Homme au Congo et notamment de Maître Michel KALEMBA NGALAMULUME et mettent fin à toutes formes de menace et d’intimidation.

Contact presse : Sabrina Bignier : +331 42 80 01 60 – saa fiacat.org

FIACAT

Fédération Internationale de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture
International Federation of Action by Christians for the Abolition of Torture
27, rue de Maubeuge
75009 PARIS
France
Tel. +33 (0)1 42 80 01 60
Fax. +33 (0)1 42 80 20 89
www.fiacat.org
communication fiacat.org

0 vote
Mis en ligne par La rédaction
 3/07/2013

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 260 articles référencés

COVID-19 : l’Ituri franchit la barre de 1000 cas confirmés

  24/07 | Le nombre de cas positifs de COVID-19 explose en Ituri, où la barre des mille cas confirmés est franchie. C’est le chef de la division (...)

Les kidnappings se multiplient à Lubumbashi

  24/07 | Le kidnapping des enfants et des adultes prend de l'ampleur dans la ville de Lubumbashi. Plusieurs personnes en sont déjà victimes. (...)

Foot-Féminin : TP Mazembe recrute et se remet au travail

  24/07 | Après la troisième place raflée lors de la dernière coupe du Congo de Football féminin, le TP Mazembe football dans sa version féminine que (...)

Le Conseil constitutionnel alimente la presse sénégalaise

  24/07 | Le rejet par le Conseil constitutionnel du recours en annulation de l'opposition de la loi modifiant le Code pénal et le Code de (...)

RDC : Atou Matubuana au chevet des étudiants finalistes Nekongo de l’UNIKIN

  24/07 | Par l’entremise de Sa Majesté Mfumu Difima, des étudiants Ne Kongo de deuxième licence à l’université de Kinshasa (UNIKIN) ont reçu ce jeudi (...)

Etat de siège/Masisi : une soixantaine de miliciens APCLS se rendent aux FARDC

  24/07 | Une soixantaine d’ex éléments d’APCLS du général autoproclamé Janvier Kahahiri, se sont rendus jeudi aux FARDC dans le territoire de Masisi (...)

Regain d’insécurité sur la route Kisangani – Bafwasende

  24/07 | L’insécurité refait surface sur l’axe Kisangani-Bafwasende sur la Route nationale numéro 4, où deux incidents ont été enregistrés mercredi 21 (...)

Haut-Katanga/KCC/Kinsenda : les travailleurs de Tongwane en colère !

  24/07 | Situation tendue ce vendredi 23 juillet 2021 à KINSENDA, contrée située à 10 km de Kasumbalesa, dans l’entreprise KCC sous traitance (...)

Nord-Kivu : 200 conflits de terre résolus dans le cadre du projet FARM

  24/07 | Les résultats du projet FARM, réalisé durant quatre ans en territoire de Rutshuru et Masisi (Nord-Kivu), ont été présentés jeudi 22 juillet (...)

Kickboxing/Championnat national : 3 combats de haut niveau ce samedi à l’YMCA (...)

  24/07 | Grâce à la société de Paris sportif “Winner”, la fédération congolaise de Kickboxing organise, ce samedi 24 juillet, les finales du championnat (...)

J.O Tokyo/Boxe : la Congolaise Sakobi n’a pas fait le poids face à la Philippine Petecio (...)

  24/07 | La boxeuse Marcela Sakobi est éliminée ce samedi 24 juillet en 16e de finale des Jeux olympiques de Tokyo 2020, après avoir été battu par (...)

Horreur à Rutshuru : un pasteur décapite sa femme en pleine église !

  24/07 | Ce vendredi 23 juillet, un pasteur et responsable d’une église dans la cité de Kiwanja, en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, a décapité (...)

Les articles 58

IMG: Quels langues et langages pour écrire l'Afrique d'aujourd'hui ? Autour de la pensée de Ngugi wa Thiong’o. Quels langues et langages pour écrire l’Afrique d’aujourd’hui ? Politique linguistique, traduction et adaptation. (...)
Aujourd’hui, dimanche 21 janvier 2018, on tue à Kinshasa. C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime (...)
IMG: RDC : Beni, le mur de la peur et de l'omerta se brise Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. (...)
IMG: RDC : Le carnage et la révolte Au troisième jour de mobilisation de la population, à Kinshasa et dans l’Est du pays, contre une loi qui permet au chef de l’Etat de rester au pouvoir au-delà (...)
« La police tire à balles réelles sur tous ceux qui sont descendus dans la rue. Les événements prennent la tournure d’une insurrection populaire. » « La police (...)
IMG: Ouganda : M23 - Tentatives échouées de rapatriement forcé Une violation du droit international Malgré l’intervention musclée des forces ougandaises dans le camp militaire de Bihanga, les jeunes militaires de (...)
 Izuba | 2002 · 2021