ESPAGNE : Acampada de Barcelone

Malgré les violences policières, la Plaza Catalunya reste occupée

« La violence, c’est la peur des idées des autres » Gandhi

Des heurts violents ont éclaté ce vendredi dans le centre de Barcelone entre des policiers armés de matraques et des manifestants pacifiques et non-violents présents dans l’un des nombreux camps de protestation (acampada) érigés en Espagne.

D’après le ministère de l’Intérieur catalan [une pétition circule demandant la démis­sion du conseiller de l’Intérieur de Barcelone qui a com­man­dité cette action musclée de la police, jugée illé­gale], 121 personnes auraient été blessées par cette violente charge policière contre les manifestants qui se réunissaient sur la Plaza Catalunya, place qui, par ailleurs, a immédiatement été ré-occupée par les protestataires.

Les appels signalant cette intervention policière sur internet et par sms auront en effet alerté 3000 per­son­nes qui sont arri­vées en renfort des manifestants pour en chasser la police...

Tout laisse ainsi à penser que près de 15 jours après le début du mouvement les provocations policières vont aller en s’accentuant.

Des attitudes similaires des pouvoirs - eux aussi largement contestés - des pays européens ayant emboîté le pas du mouvement espagnol (France, Italie, Belgique, Grèce, ...) risquent également de se produire, tant ce mouvement spontané - et pas encore récupéré par les syndicats et les partis - semble lentement mais sûrement s’amplifier.

A suivre...

Sur Rebellyon

La police a atta­qué hier matin à 7h comme nous avait pré­venu la guar­dia urbana (soli­daire) à 5 heures du matin. 300 per­son­nes étaient sur place et ont résisté paci­fi­que­ment. Ils ont subi de nom­breu­ses agres­sions de la part de la police qui a été très vio­lente. On cons­tate plus de 100 blessé-e-s dont un très grave (opé­ra­tion en cours, fla­sh­ball dans l’oreille), trois en obser­va­tions, de nom­breu­ses frac­tu­res et contu­sions en tout genre. La police a détruit la cui­sine et confis­qué la nour­ri­ture (deux camions), ils ont confis­qué des dizai­nes d’ordi­na­teurs et de matos. Les camé­ras de la place et de gran vía ont été cou­pées pen­dant l’opé­ra­tion.

Grâce aux appels face­book et aux sms, la soli­da­rité a vain­cue !!! 3000 per­son­nes sont arri­vées en sou­tient aux alen­tours de la place. Ils ont réussi à s’intro­duire sur la place et ont chassé la police.

Cette atta­que est illé­gale. D’après l’arti­cle 20 de la décla­ra­tion des Droits de l’Homme : « Toute per­sonne a droit à la liberté de réu­nion et à d’asso­cia­tion paci­fi­que ». C’est pour­quoi des mil­liers d’Indignados [indignés] ce sont réuni-e-s ce soir afin de deman­der la démis­sion du conseiller de l’Intérieur de Barcelone : Felip Puig ; et de repren­dre leur place.

La place était noire de monde. Les indi­gnados ont peint leurs mains en blanc en signe de pro­tes­ta­tion et ont entérré la Violence dans leur pota­ger (une tombe sym­bo­li­que).

L’action non vio­lente est plus que jamais reven­di­quée, cette pre­mière vic­toire contre la vio­lence poli­cière ne fait que ren­for­cer l’union et la soli­da­rité du peuple.

La jour­née de demain s’annonce dif­fi­cile puis­que joue le Barca. Les sup­por­ters étant connus pour leur vio­lence et leur alcoo­lisme à outrance, le corps poli­cier sera pré­sent et la Place ten­tera de résis­ter à un quel­conque assaut.

Ci des­sous la péti­tion pour la démis­sion du conseiller de l’inté­rieur de cata­lo­gne qui a com­man­dité cette action et des vidéo des vio­len­ces puis de la déban­dade poli­cière.

¡LA LUCHA SIGUE !

Sur Paris s’éveille

Vendredi 27 mai, l’acampada de Barcelone, sur la Plaça Catalunya, la place de Catalogne, installée depuis dix jours, a été violemment évacuée par les policiers comme le montrent les vidéos ci-dessous. Matraques et tirs de balles en caoutchouc : 121 personnes ont été blessées au point de recevoir des soins. On peut voir, sur la vidéo ci-dessous, des manifestants pacifiques assis se faire matraquer abondamment par les CRS locaux.

Le campement a été démonté pendant que les indignés étaient tenus à l’écart. Version officielle : il s’agissait de vider la place en prévision des festivités « éventuelles » dues à la ligue des champions de football. La police affirme qu’une fois le « nettoyage » terminé, les indignés pourront revenir, mais qu’ils ne pourront pas remettre des tentes.

À Lleida, l’acampada a aussi été évacuée ce vendredi. À la Puerta del Sol, Madrid, le ministre de l’intérieur espagnol a aussi affirmé que le gouvernement prévoyait d’évacuer la place.

À Barcelone, une fois le camp détruit, des centaines d’indignés ont toutefois immédiatement repris la place.

Ils affirment ne pas s’être laissés intimidés par la violence de la police d’État espagnole, et comptent reconstruire l’acampada.

Paris s’éveille

Les vidéos

Vidéo montrant les indignés reprendre immédiatement la place après l’évacuation :

0 vote
Mis en ligne par Ad Nauseam
 29/05/2011

Vos commentaires

Le printemps européen

Le système politique, social et économique des pays européens génère pauvreté et exclusion sociale (8 millions de pauvres en France !), que les populations ne semblent plus vouloir encore tolérer.

2011 semble a bien des égards être une année décisive : le vent de la révolte se fait entendre, en Espagne, en Grèce, en Irlande, en Italie, au Portugal, en France, en Grande-Bretagne, ...

La révolte initiée Islande, puis en Grèce, au Portugal et en Espagne prend de l’ampleur et l’indignation gagne la jeunesse italienne, française et européenne.

Un dossier sur ce Printemps européen qui démarre...

Sites Web 4

EuropeanRevolution (MyEurop)

#EuropeanRevolution sur MyEurop.info

Réelle Démocratie

Réelle Démocratie « Reprenons la place »

Take the square

Take the square - International Coordination Group for Transnational Popular Assemblies Camps Main website : http://takethesquare.net/ (under construction) Maling-List : (...)

Tout terrain

Tout terrain Terreno de experimentación trans-mundista

Les articles 18

IMG: « Indignados » : La révolution a déjà commencé Avant de prendre congé, alors que le mouvement semble connaître un reflux, à l’exception notable de la Grèce, il me semble que c’est le moment de se rendre (...)
IMG: YesWeCamp : campement à partir du 10 juin à Paris Lors de l’Assemblée Générale du 5 juin 2011, le mouvement des Indignés - Démocratie Réelle Maintenant Paris a décidé par consensus d’établir un campement à Paris à (...)
IMG: Démocratie réelle, information citoyenne ! La #frenchrevolution est boudée, quand elle n’est pas tournée en dérision dans les grands médias : il s’agirait tout au plus de quelques bandes d’étudiants (...)
IMG: #Frenchrevolution : Les rassemblements de Juin 2011 Depuis le 15 mai il se passe en Espagne des événements inédits dans l’histoire des démocraties occidentales. Le peuple se réunit, occupe les principales places (...)
IMG: Paris - 29 mai : les indignés reprenaient la Bastille... Ce dimanche - 29 mai - , les indignés de Paris reprenaient la Bastille. Après une journée de discussions, de débats, de chansons à plus de 1000 personnes, ils (...)
IMG: 29 Mai 2011 : Prise de la Bastille à 14 heures Depuis plus d’une semaine, le 20 mai, sur les marches de l’Opéra à Bastille, entre 200 à 500 personnes se retrouvent. Mais le 29, c’est un rassemblement, voté (...)
 Izuba | 2002 · 2020