Monsenyeri Aloyizi Bigirumwami

Edition Izuba - 30/06/2014
Image:Monsenyeri Aloyizi Bigirumwami

« Twambare intwaro z’ urumuri »
Une biographie de Bushyija Bugabo Antoni

« Twambare intwaro z’ urumuri » retrace la vie de l’homme exceptionnel que fut Aloys Bigirumwami.

Le Pape Pie XII lui confiera le vicariat apostolique de Nyundo : Mgr Aloys Bigirumwami sera ainsi le premier évêque noir de l’Afrique belge, sacré à Kabgayi le 1er juin 1952.

Il réussira, avec courage, et malgré certaines incompréhensions dans son entourage et dans l’église, à intégrer la religion chrétienne dans la culture rwandaise authentique.

Présentation de l’ouvrage de Bushyija Bugabo Antoni, Monsenyeri Aloyizi Bigirumwami, par Immaculée Rukamba (nièce de Mgr. Bigirumwami) en présence de M. Léon Saur, auteur d’une thèse remarquable, Catholiques belges et Rwanda, 1950-1964. Les pièges de l’évidence qui resituera le ministère et l’action de Mgr. Bigirumwami dans son contexte historique.

Dimanche 6 juillet 2014 à 17 heures
au Fusion (chez Fanny), 59 rue du Sceptre à IXELLES.

Musenyeri Aloyizi Bigirumwami

Né en 1904 au Gisaka, le jeune Aloys suit la ligne chrétienne que lui a tracée son père. Entré au Séminaire à l’âge de dix ans, il est ordonné prêtre en 1929 et consacré évêque en 1952.

Cette biographie retrace le parcours du grand homme, qui a suscité l’estime et l’affection bien au-delà de son Diocèse de Nyundo. Dans une période marquée par la fracture violente de la société rwandaise, la mission de Mgr Bigirumwami ne fut pas de tout repos.

Malmené, parfois traqué par les pouvoirs politiques de l’époque, souvent incompris par certains de ses confrères et de la hiérarchie de l’Église du Rwanda, quelquefois même trahi, par ceux-là mêmes qui auraient dû le protéger, Mgr Bigirumwami a toujours montré l’image d’un homme au service du message chrétien authentique, qui ne cède sur aucune des valeurs de fraternité et d’égalité de tous les humains et refuse de les distinguer en fonction de leur naissance.

Coupé de la culture de ses ancêtres pendant son enfance, Monseigneur Bigirumwami fut par après l’une des personnalités majeures de la sauvegarde et de la reconnaissance de la valeur de celle-ci.

Il sera le premier a réussir, avec courage, et malgré certaines incompréhensions dans son entourage, à intégrer la religion chrétienne dans la culture rwandaise authentique.

L’auteur

Le Pr Bushayija Bugabo Antoni est rwandais de naissance, d’éducation et de culture.

Sa thèse de Doctorat sur l’Histoire coloniale belge à l’université Paris1-Sorbonne l’amènera à consulter les archives africaines à Bruxelles, les archives du Musée de Tervuren (Belgique) et les très riches archives missionnaires des Pères Blancs, à Rome. Il exercera comme professeur à l’Institut Pédagogique de Kigali et dans plusieurs autres universités du pays.

Le Pr Bushayija Bugabo qui assista enfant à la consécration du premier évêque catholique africain en Afrique Centrale aura bien plus tard de longs échanges avec Mgr Aloys Bigirumwami notamment lors de la retraite du prélat à Kigufi, au bord du Lac Kivu.

___

Acheter le livre sur la librairie Izuba (paiement sécurité)

Fiche technique

Livre en Kinyarwanda
Auteur : Bushayija Bugabo Antoni
Coll. : Biographies – Rayon : Mémoires, témoignages, biographies (2351)
Sortie : Mai 2014
184 pages – 123,5×221 mm Prix : 15 € (10.000 frw)
EAN : 979-10-93440-08-8
Acheter (paiement sécurité)

Pour nous envoyer vos manuscrits ou pour toute question au sujet des éditions Izuba, utilisez le formulaire ci-dessous.
Nous vous apporterons une réponse rapide.


Commandez les livres que nous éditions ainsi que ceux de nos partenaires sur le site LivreLibre.fr.

 30/06/2014

 Vos commentaires

 En image

Articles référencés 

A l’ombre des collines
23/06/2013
Un jour, une source : les archives de l’Assemblée Nationale en France
22/05/2013
Un jour, une source : les Archives nationales du Rwanda
21/05/2013

Événements passés 

dimanche  6 juillet 2014