Présentations à l’occasion de la publication de :

Les conditions de vie des Tutsi au Rwanda

de 1959 à 1990

en présence de l’auteur Antoine Mugesera


  umbrella

Vendredi 26 Juin – de 18h à 21h – Bruxelles

Umbrella (ex-Fusion)

59 rue du Sceptre ,1050 Ixelles

ambarwa

Mercredi 1er Juillet – de 18h à 21h – Bruxelles

Ambassade du Rwanda

1 avenue des Fleurs, 1150 Bruxelles

voltaire

Dimanche 5 Juillet – de 15h à 18h – Paris

Lycée Voltaire

101 avenue de la République, 75011 Paris

Pour des raisons de sécurité, réservation obligatoire : yannick@izuba.info

memoire-liege

Mardi 7 Juillet – de 18h à 21h – Liège

Territoires de la Mémoire

Bibliothèque Georges Orwell,
Place Xavier Neujean 22, 4000 Liège, 1er étage


Pour toute information : yannick@izuba.info


Izuba

edition@izuba.info

www.izuba.info/editions
Rwanda : Vénuste – +250 788 744 153 – venuste@izuba.info
Belgique : Yannick – +32 474 80 53 49 – yannick@izuba.info
Mozambique : Bruno – +258 840 59 53 29 – bruno@izuba.info


couverture

Titre : Les conditions de vie des Tutsi au Rwanda de 1959 à 1990
Auteur : Antoine Mugesera
Persécutions et massacres antérieurs au génocide de 1990 à 1994

Observateur attentif et chroniqueur incisif des deux premières Républiques rwandaises, Antoine Mugesera brosse un portrait sensible et détaillé des conditions de vie réservées aux Tutsi du Rwanda de 1959 à 1990, à partir d’un fond foisonnant d’archives inédites, d’observations personnelles et de témoignages qu’il a scrupuleusement collectés et analysés. Des campagnes incendiaires, expulsions et déportations de Tutsi du tournant des années 1950-1960, aux discriminations, aux représailles et  pogroms à l’encontre des Tutsi, le lecteur suit la genèse et le développement des processus d’exclusion, d’exacerbation du sentiment ethnique, de construction de la figure d’un ennemi intérieur, de légitimation de la violence extrême contre la composante tutsi de la nation rwandaise. La participation massive au génocide de 1994 ne peut se comprendre sans connaître ses antécédents.
Antoine Mugesera les met à jour et montre que la tentative de « solution finale » du printemps 1994 résulte d’un processus politique et social entretenu avec constance pendant trois décennies.

Ancien sénateur et ancien président de l’association Ibuka, plate-forme des associations de rescapé-e-s du génocide perpétué contre les Tutsi en 1994, Antoine Mugesera a mené plusieurs recherches portant sur les discriminations et les violences faites aux Tutsi, dont il fut un témoin occulaire.

Collection : Essai – en co-édition avec Dialogue, avec le soutien de la CNLG.
Sortie : Juin 2015 – Prix : 20 €
ISBN : 979-10-93440-29-3


 

%d blogueurs aiment cette page :