ANNULÉ

Projection-débat : Que nous apprend la lecture de Fanon ?

La Casa del Tango - Guadeloupe

Soirée exceptionnelle dédiée à la mémoire de Frantz Fanon.

Les débats se dérouleront en présence de la fille de Frantz Fanon, Mireille Fanon Mendès-France qui a accepté d’être avec nous pour la circonstance.

Mireille Fanon Mendès-France ne pouvant prendre l’avion pour des raisons de santé, nous nous voyons obligés de reporter à une autre date la soirée qui était prévue le jeudi 29 décembre en mémoire de Frantz Fanon.

Nous nous excusons pour cette annulation de dernière minute (La Casa del Tango).

Le film, « Mémoire d’asile » sera projeté et ensuite Dany Joseph-Ducosson interviendra pour proposer des points de discussion sur le thème :

Que nous apprend la lecture de Fanon ?


Frantz Fanon

Frantz Omar Fanon, né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France et mort le 6 décembre 1961 à Bethesda, est un psychiatre et essayiste martiniquais et algérien.

Frantz Fanon est devenu un maître à penser pour de nombreux intellectuels du tiers-monde. Son livre le plus connu est Les Damnés de la terre, manifeste pour la lutte anticoloniale et l’émancipation du tiers-monde. Cet ouvrage et, peut-être plus encore, la préface écrite par Jean-Paul Sartre, ont été perçus rétrospectivement comme fondateurs de la critique tiers-mondiste. Il a inspiré des mouvements de libération en Afrique ou encore le Black Panther Party aux États-Unis.

Aujourd’hui encore, Frantz Fanon est revisité par de nombreux auteurs ; le courant des critiques post-coloniales a notamment initié une relecture de l’auteur martiniquais. Edward Saïd, dans Culture et impérialisme, a très souvent repris les écrits de Fanon. D’autres auteurs contemporains se sont intéressés à son œuvre, comme Stuart Hall, Homi Bhabha et Judith Butler, et en particulier à Peau noire, masques blancs. Des représentants de la scène dite du « rap de fils d’immigrés » tels Casey ou La Rumeur, dont les textes sont centrés sur la dénonciation de la colonisation, font référence à Fanon et à son œuvre, parfois ouvertement comme dans le titre « Nature Morte » de La Rumeur. On peut ainsi voir sur la pochette du street-cd Nord Sud Est Ouest du rappeur Ekoué une réédition du livre Les Damnés de la Terre.

Son livre Peau noire, masques blancs contient une critique de l’ouvrage Psychologie de la colonisation d’Octave Mannoni. Frantz Fanon qui adopte une attitude d’observateur extérieur au système colonial n’admet pas l’analyse psychologique de Mannoni. En particulier l’élaboration du « complexe de Prospero » du colonisateur lui parait « non fondée ». Les philosophes multiculturalistes (Charles Taylor, Will Kymlicka) ont plusieurs fois affirmé dans leur article s’inspirer des travaux de Fanon, précurseur du multiculturalisme.

Claude Lanzmann dans son livre Le Lièvre de Patagonie raconte sur de nombreuses pages sa rencontre avec Fanon et comment celle-ci a été la plus marquante de sa vie. C’est lui qui le présentera ensuite à Sartre.

Principaux textes de Fanon

Acheter les livres de Fanon sur Amazon

• L’œil se noie, Les Mains parallèles et La Conspiration, trois pièces de théâtres inédites écrites entre 1949 et 1950 ;

• L’expérience vécue du Noir, 1951, texte publié dans la revue Esprit (1951, Vol 19, n°5).

• Peau noire, masques blancs, 1952 - rééd. Le Seuil ,collect° Points, 2001 ;

• L’An V de la révolution algérienne, 1959 - rééd. La Découverte, 2011 ;

• Les Damnés de la Terre, 1961 - rééd. La Découverte,2002

• Pour la révolution africaine ; Ecrits Politiques,1964 - rééd. La Découverte,2006 .

• Oeuvres, La Découverte, 2011.


2011, année Frantz Fanon

Sources (présentation de Fanon) : Wikipedia.

0 vote
Mis en ligne par Bitin Caraibe
 28/12/2011

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 125 articles référencés

GRAN KOZÉ ALANTOU LANG-LAN

  13/05 | Dans le cadre des Etats généraux du multilinguisme dans les outre-mer organisés par la Direction des Affaires Culturelles (DAC) du 29 au (...)

Portrait de Obrillant Damus, l’un des lauréats du concours de l’Unesco : « Les futurs de (...)

  13/05 | L'initiative de l'UNESCO « Les futurs de l’éducation » vise à repenser l'éducation et à façonner l'avenir. Elle vise à (...)

Pauvreté : 1,1 million d’euros financé par France Relance pour 13 projets martiniquais

  13/05 | Plus de 1,1 million d’euros du plan France Relance en Martinique seront destinés à financer 13 projets locaux visant la prévention et la (...)

Covid-19 : chaque semaine, l'équivalent de la population martiniquaise décède en (...)

  13/05 | L'épidémie prend des proportions catastrophiques en Inde, en grande partie à cause de l'incurie et du déni du gouvernement indien (...)

L’évêque de Guadeloupe Jean-Yves Riocreux quitte le diocèse

  13/05 | Âgé de 75 ans l'évêque de Guadeloupe Jean-Yves Riocreux quitte le diocèse pour des raisons d'âge. L’archevêque de Fort-de-France Mgr (...)

Gaza bombardé au phosphore blanc

  13/05 | Il s'agit d'une arme terrifiante, si terrifiante qu'elle a été interdite depuis près d'un demi-siècle par plusieurs (...)

400 militaires à Marie-Galante en entraînement face à une catastrophe majeure

  13/05 | Depuis le 6 mai jusqu’à hier (mercredi 12 mai), un peu plus de 400 militaires des Forces Armées aux Antilles ont été déployées sur l’île de (...)

400 militaires à Marie-Galante en entraînement face à une catastrophe majeure

  13/05 | Depuis le 6 mai jusqu’à hier (mercredi 12 mai), un peu plus de 400 militaires des Forces Armées aux Antilles ont été déployées sur l’île de (...)

La garde à vue de Ary Chalus a été levée

  13/05 | Après 36 heures à la direction zonale de la police judiciare (DZPJ), la garde à vue du président du Conseil Régional Ary Chalus a été levée (...)

JEAN-MARC PULVAR, JOURNALISTE OU PETIT TÉLÉGRAPHISTE DE VARSOVIE ?

  13/05 | Que certains journalistes internationalement connus de la Table du diable aux falaises de Grand-Rivière ne se sentent plus pisser et se (...)

Guyane : une centrale à hydrogène va détruire 50 ha de forêt amazonienne avec la complicité de (...)

  13/05 | « On a vu une entreprise obtenir une autorisation en moins de 10 mois, là où le village n’a pas réussi à se régulariser en 30 ans, précise (...)

« MAÎTRE LÉLECTÈ ET MAÎTRE DÉCLIC » OU LE REMAKE DE LA FABLE « LE CORBEAU ET LE RENARD (...)

  13/05 | Maître LÉLECTÈ, sur un arbre perché, Tenait en son bec un bulletin de vote, Maître DÉCLIC, par l’odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage (...)

Les articles 34

IMG: Café débat : (im)penser la différence Thème du café-débat du jeudi 8 décembre 2011 : (im)penser la différence Par Jacques Dumont.
IMG: Gosier : Réduire et Revaloriser les Déchets GUADELOUPE NATURE ENVIRONNEMENT vous invite aux animations en vue de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets organisées en partenariat avec la Ville (...)
IMG: Roland Michel et Jean-Claude Courbain : Analyse de la crise économique actuelle Nous vous invitions à notre prochain café débat du jeudi 24 novembre 2011. La crise que traverse actuellement le système économique mondial est particulièrement (...)
IMG: Les derniers jours de l'escalvage en Guadeloupe (Mars-Mai 1848) JEUDI 20 OCTOBRE 2011 A PARTIR DE 19H Tout le monde en Guadeloupe connaît la date du 27 Mai 1848, bien sûr, ainsi que les circonstances politiques générales (...)
IMG: Michel Sitbon : De 1802, en Guadeloupe, à 1994, au Rwanda... (Audio) Le 16 juin 2011, Michel Sitbon animait un café-débat dont le titre était « De 1802, en Guadeloupe, à 1994, au Rwanda : continuité des crimes coloniaux et de leur (...)
IMG: Vidéos : Dahomay, Chamoiseau, Hurbon et Najman La Casa del Tango, une salle de danse (tango argentin, salsa, ...), un restaurant, un espace d’art et de culture, à Jarry, Baie-Mahault, en Guadeloupe, où (...)
 Izuba | 2002 · 2021