22 juin 2014 de 15 h à 18 h

Rassemblement de solidarité avec les rwandaises qui ont porté plainte contre l’armée française

Devant le 4 boulevard de la Villette (CFDT) - métro Belleville

APPEL A UN RASSEMBLEMENT

organisé par le « Collectif de solidarité avec les femmes tutsi qui ont porté plainte pour viol contre des membres de l’armée française »

le 22 juin 2014, devant le 4 boulevard de la Villette (CFDT), au métro Belleville de 15 h à 18 h.

Pourquoi ce rassemblement ?

Le 22 juin 1994, le Conseil de sécurité de l’ONU vote une résolution permettant à l’Etat français de réaliser une opération militaro-humanitaire : l’opération Turquoise.

Il s’agissait, officiellement, de créer une « zone humanitaire sûre » afin de « protéger les populations » contre la guerre.

Mais pas contre le génocide ?

En fait cette opération a surtout protégé les génocidaires hutus et le génocide des Tutsis a continué, et les viols aussi. C’est dans cette « zone humanitaire sûre », organisée par les militaires français, que se trouvait le camp de réfugiés de Nyarushishi dans lequel des viols ont été commis.

A la suite de cette mission dite humanitaire, des femmes Tutsi accusent certains militaires français de « crime contre l’humanité » et de « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime contre l’humanité ».

Après des heures d’auditions au tribunal aux armées, ces plaintes ont été considérées comme recevables malgré un appel du parquet en mai 2010 refusant celles-ci, appel rejeté en octobre 2010.

Les dossiers sont en cours d’instruction.

Rejoignez-nous pour soutenir ces femmes : contreviolsrwanda.info

— Collectif de solidarité avec les femmes tutsi qui ont porté plainte pour viol contre des membres de l’armée française


Rwanda : des militaires français accusés de viols - Est-ce possible ?

Quelle nouvelle !!!! Nous qui pensions que la grande muette [1] défendait la patrie des droits de l’homme et subsidiairement ceux des femmes. Nous sommes presque étonnées.

De quoi s’agit-il ?

En 1994, en 3 mois, des Hutus opposés au gouvernement génocidaire et 1 million de Tutsis sont exterminés. Un génocide, encore un.

Le 22 juin 1994, le Conseil de sécurité de l’ONU vote une résolution permettant à l’Etat français de réaliser une opération militaro-humanitaire : l’opération Turquoise. Il s’agissait, officiellement, de créer une zone humanitaire sûre afin de « protéger les populations » contre la guerre. Mais pas contre le génocide ? En fait cette opération a surtout protégé les génocidaires hutus et le génocide des Tutsis a continué, et les viols aussi. C’est dans cette zone humanitaire sûre, organisée par les militaires français, que se trouvait le camp de réfugiés de Nyarushishi dans lequel des viols ont été commis et où notre vaillante armée serait mise en cause ?

Qui a osé ?

Des femmes Tutsies qui accusent certains militaires français de « crime contre l’humanité » et de « participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime contre l’humanité ». Après des heures d’auditions au tribunal aux armées, ces plaintes ont été considérées comme recevables malgré un appel du parquet en mai 2010 refusant celles-ci, appel rejeté en octobre 2010. Les dossiers sont en cours d’instruction.

Et pourtant nos militaro-humanitaires se défendent. Le charmant colonel Tauzin « trouve merveilleux qu’une mère vende son corps pour nourrir ses enfants » et le général Lafourcade le monsieur Loyal [2] de Turquoise affirme « il n’y a pas eu de faute grave, de viols collectifs ». Le discours est bien rôdé.

Les viols pendant les guerres et les génocides sont des armes contre les femmes.

En était-il autrement pendant le génocide au Rwanda ?

Solidarité avec les femmes qui ont porté plainte afin que les auteurs de ces crimes soient sanctionnés !

Non à l’impunité des viols au Rwanda !

Visitez le site www.contreviolsrwanda.info

— Collectif de solidarité avec les femmes tutsi qui ont porté plainte pour viol contre des membres de l’armée française

Plus d’informations :

http://contreviolsrwanda.info

0 vote
Mis en ligne par Bruno Gouteux
 17/06/2014

[1Surnom donné à l’armée pendant la grande boucherie de 1914 à cause de la censure militaire. Ce surnom a paraît-il disparu en 1945. Reste le droit de réserve et le secret défense.

[2Dans le monde du cirque, Monsieur Loyal est le maître de la piste, le chef d’orchestre des numéros, particulièrement des entrées des clowns.

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 13 articles référencés

Avis - Préservatif féminin : vers un remboursement intégral pour une plus grande (...)

  16/04 | COMMUNIQUE DE PRESSE du 16 avril 2021 Préservatif féminin : le HCE plaide pour son remboursement afin d'augmenter son utilisation Le (...)

Avis - Préservatif féminin : vers un remboursement intégral pour une plus grande (...)

  16/04 | COMMUNIQUE DE PRESSE du 16 avril 2021 Préservatif féminin : le HCE plaide pour son remboursement afin d'augmenter son utilisation Le (...)

NAR – Déplacement de Mme la ministre Élisabeth MORENO dans les Cotes d’Armor – (...)

  15/04 | NOTE AUX RÉDACTIONS Paris, le 15 avril 2021 N°32 Déplacement de Mme Élisabeth MORENO, Ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de (...)

Keira Bell : « Mon corps n’était pas le problème »

13/04 | Aujourd'hui âgée de 23 ans, Keira a intenté une action en justice contre Tavistock et Portman NHS Trust, qui fut responsable de son (...)

Agenda prévisionnel de Mme la ministre Élisabeth MORENO – semaine du lundi 12 au vendredi 16 avril (...)

13/04 | Agenda de Madame Élisabeth MORENO Ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la (...)

Pour une phase II de la loi

13/04 | A l'occasion du 5e anniversaire de l'adoption de la loi du 13 avril 2016, la Fondation Scelles, membre fondateur de la (...)

Le 5ème anniversaire de la loi du 13 avril 2016

13/04 | Sénat – Délégation aux droits des femmes Le 08/04/2021 Le 8 avril, la Délégation aux droits des femmes a organisé… The post Le 5ème (...)

L’ACPE dans La maison des parents

13/04 | Comment gérer les situations de prostitution ? Lundi 29 mars, notre Présidente, Armelle Le Bigot-Macaux, a été l’invitée de l’équipe… The (...)

Parité dans le secteur public : un levier de transformation à saisir

13/04 | Le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes (HCE), remet ce jour un rapport intitulé "La parité dans le secteur (...)

Parité dans le secteur public : un levier de transformation à saisir

13/04 | Le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes (HCE), remet ce jour un rapport intitulé "La parité dans le secteur (...)

CP - 5 ans après le 13 avril 2016 : Pour une mise en œuvre plus ambitieuse de la loi luttant (...)

12/04 | "Franklin Gothic Medium",sans-serif ;mso-bidi-font-weight:bold">Communiqué de presse du 13 avril 2021 5 ans après le 13 (...)

Prostitution : La loi doit être appliquée d’urgence, partout !

12/04 | 5 ans après l'entrée en vigueur de la loi prostitution FACT-S, Fédération des actrices et acteurs de terrain et des survivantes aux (...)

Les articles 38

IMG: JIFA - Journée Internationale de la Femme Africaine à Paris Dimanche 31 juillet 2016 à 14h : Rassemblement à Paris pour la Journée Internationale de la Femme Africaine Plusieurs Organisations de femmes africaines ont (...)
IMG: Présentation : Pour que tu saches, Témoignage d'une survivante du génocide Présentation de Spéciose Niwemugore, auteur de Pour que tu saches, Témoignage d’une survivante du génocide des Tutsi du Rwanda le Vendredi 13 mai 2016 à 20h00 (...)
IMG: Venez fêter la vie ! – Présentation d'Une vie au Rwanda d'Eugénie Mukamugema Soirée festive Venez fêter la vie ! Participez à la soirée festive autour de la présentation du livre-témoignage d’Eugénie Mukamugema, « Une vie au Rwanda parmi (...)
IMG: Rwanda, la vie après. Paroles de mères Avant-première du film d’André Versailles, réalisé en collaboration avec Benoît Dervaux, Rwanda, la vie après - Paroles de mères, au Centre Wallonie-Bruxelles, à (...)
IMG: Théâtre : Rwanda, mais avant ? Et puis après Rwanda, mais avant ? Et puis après « Un spectacle d’une heure et demie d’une grande force. » Texte & mise en scène Souâd Belhaddad, avec Aurore Déon Adapté (...)
IMG: Yolande Mukagasana - L'Onu et le chagrin d'une négresse L’écrivaine rwandaise et rescapée du génocide perpétré contre les Tutsis du Rwanda en 1994 Yolande Mukagasana, dont les précédents livres, qui ont bénéficié d’une (...)
 Izuba | 2002 · 2021