Une tentative d’évasion de 500 prisonniers !

RDCongo : Un nouveau front au Nord Kivu ?

250 détenus se sont évadés...

Insécurité et révoltes semblent marquer le déclin du régime de Kinshasa

Evasions de prison, apparitions de nouveaux fronts politico-militaires : les adversaires du pouvoir de Joseph Kabila se multiplient, à l’heure où l’ONU prétend le renforcer.

02/06/2013 - Ce matin à 4h, la prison Kangwayi de Beni, dans le Nord Kivu, a été attaquée par un groupe de combattants désignés comme Maï Maï par la radio des Nations unies Okapi, qui en relaie l’information.

Après avoir affirmé que « les miliciens étaient armés de machettes, de couteaux et de quelques armes individuelles », l’émetteur onusien fait état d’« une résistance des forces de sécurité » aux ordres du colonel Richard Bisimaza, commandant du 1er secteur des Forces armées de la RDC (FARDC).

Néanmoins… 250 détenus se sont évadés, puis rendus insaisissables avec les assaillants, environ une centaine.

Quelques heures plus tard, à Kinshasa, les prisonniers de Makala, parmi lesquels nombreux opposants politiques, se sont révoltés pour protester contre la violation de leurs droits par le directeur de l’établissement, un haut gradé des FARDC. Les policiers et les militaires intervenus pour réprimer le soulèvement ont lancé une grande quantité de gaz lacrymogènes dans le périmètre de la prison.

48 h auparavant au pénitencier de Munzenze, à Goma, capitale du Nord Kivu, une tentative d’évasion de 500 prisonniers, des militaires pour la plupart, qui réclamaient leurs soldes arriérés et protestaient contre la lenteur de leurs procédures judiciaires, a été maîtrisée par l’Armée.
Plus inquiétant pour les autorités, l’épisode de Beni pourrait signifier l’ouverture d’un nouveau front dans le “Grand Nord” du Nord Kivu, alors que les territoires de Bunagana et Rutshuru, dans la partie méridionale de la province, sont sous contrôle de la rébellion du M23. Si l’identité des assaillants de Kangwayi n’est pas certaine, ceux-ci pourraient appartenir, selon une source locale, à l’Union pour la réhabilitation de la démocratie du Congo (URDC) du Général Hilaire Kombi, qui recrute dans la communauté Nande, majoritaire dans la province, et est soutenu par de nombreux hommes d’affaires et politiques locaux.

Il y a six jours, à Butembo, dans le “Grand Nord”, les autorités à la recherche de Kombi avaient fait perquisitionner la maison de l’opposant Mbusa Nyamwisi, président du RCD-K-ML, actuellement en exil en Afrique du Sud, et qui a récemment vu invalidé, pour absentéisme, son mandat à l’Assemblée nationale.

L’URDC, dont les membres sont en majorité issus de l’ancienne branche militaire du RCD-K-ML, est également alliée à l’Union des patriotes du Congo pour la paix (UPCP) du Général Sikula Lafontaine, un groupe politico-militaire qui agit dans les territoires limitrophes de Lubero et de Bunyatenge.

Dimanche dernier, par ailleurs, les rebelles ougandais de l’ADF-Nalu ont occupé les localités de Mamundioma et de Totolito situées à 45 Km de Beni.

[Source : l’Agence d’Information | www.lagencedinformation.com]

0 vote
Mis en ligne par La rédaction
 3/07/2013

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 253 articles référencés

Assemblée nationale : l’Union obtient 7 groupes parlementaires et le FCC, 4

  6/05 | La répartition des groupes parlementaires et des commissions permanentes entre la nouvelle majorité de l’Union sacrée de la nation et (...)

Kinshasa : la MONUSCO salue l’état de siège et réaffirme son appui aux FARDC

  6/05 | La MONUSCO salue l’état de siège décrété par le président Félix Tshisekedi dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Elle s’engage à (...)

Lualaba : le rapporteur de l’assemblée provinciale destitué

  6/05 | Le rapporteur de l’assemblée provinciale du Lualaba, Donat Tshimboj, a été destitué mercredi 5 mai, à la suite du vote d’une pétition qui le (...)

Procès de 52 présumés bandits à Mbandaka : un policier écope de 10 ans de prison

  6/05 | Le procès en flagrance des 52 présumés bandits « Kuluna » arrêtés par les forces de l’ordre à Mbandaka entre déjà à sa deuxième semaine. La (...)

Goma : la Caritas lance la sensibilisation de la population sur le respect d’infrastructures (...)

  6/05 | L’Eglise catholique à travers sa structure pastorale, Caritas développement/Goma, s’engage à contribuer à la promotion de la nouvelle (...)

Crise institutionnelle dans la Tshopo : l&#039 ;UNPC et le CSAC appellent les journalistes (...)

 

Gestion du Marché de la Liberté : Fatouma Mangaza interpellée par les élus de (...)

  6/05 | La chargée de Mission du Marché de la Liberté, Fatouma Mangaza, était l’invitée hier mercredi 05 mai de l’assemblée provinciale de Kinshasa, (...)

Insécurité à l’Est :des présidents honoraires du Parlement donnent de la voix

  6/05 | Après s’être longuement concertés, d’anciens présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, notamment le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya (...)

Province du Tanganyika :motion de censure contre Zoé Kabila

  6/05 | Zoé Kabila, gouverneur du Tanganyika, est attendu ce jeudi 06 mai 2021 à 10 heures au siège de l’organe délibérant de cette province. C’est (...)

Ituri et Nord Kivu : la Monusco prend acte de l’état de siège

  6/05 | L’actualité politique est jusqu’ici dominée par l’instauration cette semaine de l’état de siège en Ituri et au Nord Kivu. C’est dans ce sens (...)

Fatshi annonce la réhabilitation des infrastructures de l’UPN et de l’IBTP

  6/05 | Le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, a annoncé deux mesures fortes pour l’UPN (Université Pédagogique Nationale) et l’IBTP (Institut (...)

Tanganyika : destitution du gouverneur Zoé Kabila

  6/05 | L’assemblée provinciale du Tanganyika a destitue jeudi 6 mai à Kalemie le gouverneur Zoé Kabila Mwanzambala. Treize députés provinciaux, (...)

Sites Web 26

Les articles 58

IMG: Quels langues et langages pour écrire l'Afrique d'aujourd'hui ? Autour de la pensée de Ngugi wa Thiong’o. Quels langues et langages pour écrire l’Afrique d’aujourd’hui ? Politique linguistique, traduction et adaptation. (...)
Aujourd’hui, dimanche 21 janvier 2018, on tue à Kinshasa. C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime (...)
IMG: RDC : Beni, le mur de la peur et de l'omerta se brise Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. (...)
IMG: RDC : Le carnage et la révolte Au troisième jour de mobilisation de la population, à Kinshasa et dans l’Est du pays, contre une loi qui permet au chef de l’Etat de rester au pouvoir au-delà (...)
« La police tire à balles réelles sur tous ceux qui sont descendus dans la rue. Les événements prennent la tournure d’une insurrection populaire. » « La police (...)
IMG: Ouganda : M23 - Tentatives échouées de rapatriement forcé Une violation du droit international Malgré l’intervention musclée des forces ougandaises dans le camp militaire de Bihanga, les jeunes militaires de (...)
 Izuba | 2002 · 2021