Conférence de presse - 7 avril 2011

Urgence d’un moratoire sur les renvois vers la Tunisie

siège de La Cimade - 64 rue de Clisson (Paris)

Depuis deux mois, la Tunisie subit des pressions considérables, notamment de la part de l’Italie, pour renforcer les contrôles à ses frontières et réadmettre ses ressortissants arrivés à Lampedusa.

La visite de Silvio Berlusconi ce 4 avril a pour objet d’obtenir des engagements des autorités tunisiennes en ce sens, malgré les appels répétés des organisations de défense des droits des migrants (Migreurop, 22 Février, Mare Nostrum, 2 Mars et REMDH, 23 Mars) et en dépit de la situation exceptionnelle à laquelle le pays doit faire face.

La Tunisie vit des moments historiques et doit relever les défis considérables en termes de construction démocratique. La situation est porteuse d’immenses espoirs mais elle est complexe et rendue particulièrement difficile par la guerre en Libye.

La Tunisie a accueilli depuis le début de la crise libyenne plus de 200 000 personnes, soit dix fois plus que l’Italie. Si la majorité des personnes arrivées en Tunisie ont pu être rapatriées vers leur pays d’origine, des milliers d’entre elles sont toujours bloquées dans les campements à la frontière, ne pouvant rejoindre leur pays en guerre, comme c’est le cas pour la Côte d’Ivoire, l’Erythrée et la Somalie.

Il est hypocrite et immoral de la part de l’UE de se réjouir de la révolution en Tunisie tout en exigeant que celle-ci continue, au nom de la supposée nécessité de protéger l’Europe d’un « déferlement migratoire », à jouer le rôle de garde frontière, comme du temps de la dictature de Ben Ali. Il est urgent au contraire de prendre acte des changements démocratiques et de reconstruire les relations entre l’UE et la Tunisie sur des bases équitables et transparentes. Les Etats européens ne peuvent pas répondre au processus démocratique en cours par une politique répressive à l’égard des migrant.es, en faisant peser la menace d’un renvoi collectif.

Non seulement cette menace doit être levée, mais les Etats de l’UE ont la responsabilité d’accueillir dignement celles et ceux qui sont arrivé.e.s en Europe ces dernières semaines. Depuis plus d’un mois, l’arbitraire et l’incohérence caractérisent la gestion de la situation par le gouvernement italien. Le traitement qui est réservé aux Tunisien.n.es dans certains centres de rétention en Italie, la chasse aux migrants dans le sud de la France et le jeu de « ping-pong » dont d’autres sont l’objet à la frontière franco-italienne sont inacceptables.

Il est enfin inadmissible que l’Union Européenne laisse à la Tunisie la seule responsabilité de l’accueil des personnes fuyant la Libye et qui n’ont pas la possibilité de rentrer dans leur pays. L’Union Européenne a le devoir de se montrer à la hauteur de la situation, en prenant exemple sur l’accueil offert par la Tunisie à toutes les personnes fuyant la Libye.

Une situation exceptionnelle appelle des mesures exceptionnelles, et l’UE dispose de tous les outils juridiques et politiques pour y faire face. Les Etats membres doivent sans plus attendre prendre leurs responsabilités et :

• Déclarer un moratoire immédiat sur les renvois de Tunisien.e.s en Tunisie ;

• Accorder l’admission exceptionnelle au séjour des Tunisiens déjà arrivés en France et en Italie

• Garantir l’accès au territoire européen aux personnes en quête de protection et s’abstenir de toute mesure ou accord qui pourraient l’entraver ;

• Mettre en œuvre le dispositif permettant d’accorder la protection temporaire prévue par la directive du 20 juillet 2001 à tou.te.s celles et ceux qui peuvent s’en prévaloir ;

• Accueillir, dans le cadre de la réinstallation, les réfugié.e.s présent.e.s à la frontière tuniso-libyenne qui le souhaitent ;

• Offrir l’asile ou une protection à toutes les personnes qui ne peuvent être rapatriées du fait de la situation dans leur pays d’origine.

A court terme, il importe de mettre en place un programme européen d’aide et de coopération avec la Tunisie qui permette à ses ressortissant.es d’entrer régulièrement dans les Etats membres pour y travailler ou y faire des études.

Signataires : ABCDS (Ma), ACORT (F), APDHA (ES), ARCI (I), ASGI (I), ATMF (F), CIRE (B), FTCR (F), GADEM (Ma), GISTI (F), La Cimade (F), Migreurop, LDH (B), SOS Racismo (Es)

La situation d’urgence à la frontière tuniso-libyenne :

Pour une solidarité européenne dans l’accueil des réfugiés et pour un moratoire sur les renvois forces vers la Tunisie

La Tunisie est confrontée a un double défi : la transition démocratique d’une part, et la gestion de la crise à la frontière libyenne avec l’accueil de plus de 200 000 réfugiés. Face à cela, l’Union Européenne veut contraindre le pays à fermer ses frontières et l’Italie menace de renvoyer jusqu’à 20 000 arrivés sur l’île de Lampedusa.

Suite à une mission d’observation réalisée en Tunisie par des membres de La Cimade et du Groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et migrants - Gadem, association marocaine - La Cimade vous invite à une conférence de presse sur la situation dans les camps à la frontière tuniso-libyenne, et sur les conséquences des pressions indécentes exercées sur la Tunisie de la part de l’Italie pour le retour des migrants de Lampedusa.

En présence de Jérome Martinez, secrétaire général de La Cimade , Clémence Racimora, responsable de la commission Solidarités Internationales de La Cimade , Geneviève Jacques et Jean-Paul Nuñez, tous deux de retour de Tunisie et membres de la commission Solidarités Internationales de La Cimade.

Jeudi 7 avril 2011 à 10h30
au siège de La Cimade
64 rue de Clisson, 75013 Paris

0 vote
Mis en ligne par La rédaction
 5/04/2011

Vos commentaires

Nouveautés sur le Web 

 cette semaine: 50 articles référencés

Affaire du ressortissant français accusé de torturer des chats à Sahline : Précisions de (...)

  24/02 | L’association Alvia la voix des animaux, qui avait porté plainte, jeudi dernier, contre un ressortissant français habitant à Sahline (...)

The Voice Belgique : L’aventure continue pour le candidat tunisien Youssef Ben (...)

  24/02 | Le jeune chanteur tunisien Youssef Ben Soltane, candidat au télé-crochet musical The Voice Belgique, a encore une fois séduit le jury hier (...)

Le procureur général fait appel de la décision de libération sous caution de Nabil (...)

  24/02 | Le procureur général a décidé de faire appel de la décision de libération sous caution du président de Qalb Tounes, Nabil Karoui, en détention (...)

Hichem Ajbouni : « La descente d’Ennahdha dans la rue est un signe de faiblesse et de confusion (...)

  24/02 | Selon Hichem Ajbouni, député d’Attayar et du Bloc démocratique, l’appel lancé par Ennahdha de descendre dans la rue pour manifester, ce (...)

Justice : Nouveau mandat de dépôt dans l’affaire des déchets italiens

  24/02 | Le juge d’instruction chargé de l’affaire des déchets importés illégalement d’Italie a ordonné ce mercredi 23 février 2021, un mandat de dépôt (...)

Tunisie : Deux éléments takfiristes arrêtés à Sousse et au Kef

  24/02 | Les unités sécuritaires affiliées au district de Sousse-sud ont réussi à arrêter un élément takfiriste hier, mardi 23 février 2021. Le même (...)

Oussama Khlifi commente la décision de libération de Nabil Karoui

  24/02 | Le député Qalb Tounes Oussama Khlifi s’est réjouit de la décision de libération du chef de son parti, qui pourra être libéré contre une (...)

Tunisie : Les agents de la douane observeront « un jour de colère »

  24/02 | Les agents de la douane, qui sont en sit-in ouvert depuis le 9 février 2021, ont décidé d’observer «une journée de colère», le 5 mars (...)

Fakhri Landolsi, incarcéré au Qatar : « Ma condamnation à mort sera exécutée demain ! (...)

  24/02 | Accusé d’appartenance à un groupe terroriste et du meurtre d’un soldat somalien au Qatar en 2017, le Tunisien Fakhri Landolsi qui nie les (...)

Haykel Mekki appelle les députés de Qalb Tounes à être à la hauteur de la « responsabilité (...)

  24/02 | Le député du mouvement Echaâb et du Bloc démocratique, Haykel Mekki, est revenu, ce mardi 24 février 2021, sur la motion de retrait de (...)

Trafic de pièces archéologiques : Six individus arrêtés à Thala (Photos)

  24/02 | La garde nationale à arrêté hier, mardi 23 février 2021, dans une embuscade, six personnes à Thala impliquées dans une affaire de trafic de (...)

Emballage vert : pourquoi utiliser du bio-plastique de chanvre ?

  24/02 | Pour que notre planète arrête de s’étouffer avec le plastique, il est devenu primordial de trouver une alternative responsable. Et pour (...)

Les articles 4

IMG: FSM 2015 – Déclaration de l'Assemblée des mouvements sociaux Forum social mondial 2015 : Déclaration de l’Assemblée des mouvements sociaux.
IMG: TUNISIE : Antoine Sfeir - Non à la censure, non à l'intimidation Mise au point à propos du papier « Les thuriféraires libanais de la dictature tunisienne » paru sur les sites suivants : renenaba.com, nawaat.org. et (...)
IMG: Voltaire au bout de la nuit [Réseau Voltaire] Six ans après avoir quitté le conseil d’administration du Réseau Voltaire et avoir cosigné le texte « La fin du Réseau Voltaire », Michel Sitbon revient sur les (...)
IMG: En Tunisie comme au Niger, l'État français tue Le Monde daté du 12 janvier nous confirme que c’est bien le président qui a « donné l’ordre aux forces spéciales françaises d’intervenir seules pour stopper la (...)
 Izuba | 2002 · 2021